Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Le carnet de la danse ivoirienne

Abidjanshow.com ouvre cette page pour vous tenir au courant de l’actualité de la danse ivoirienne au fil du temps. On démarre cette chronique avec les prochaines dates de la compagnie Joseph Aka en France, le solo de Jean-Paul Mehansio ce soir et les RDV mensuels de l’association des danseurs de Côte d’Ivoire.

« No Rules » en France

Après sa première en mai dernier à l’Institut français d’Abidjan, la pièce chorégraphique « «No Rules, anything goes (Pas de règles, tout est permis) du choréraphe ivoirien Joseph Aka entame dans quelques semaines ses représentations hexagonales. 10 dates au programme  (du 3 novembre au 1er décembre) de la Cie Joseph Aka. Avec des spectacles dans des théâtres et des ateliers de  formation dans des écoles de la région de Chambéry où est basé le chorégraphe. C’est une pièce qui dénonce l’oppression, la soumission du peuple aux lois qui les oppriment durement . C’est une adaptation chorégraphique de la pièce de théâtre « In the chest of a woman » (dans la poitrine d’une femme) de l’écrivain ghanéen Efo Kodjo Mawugbé. Elle est interprétée sur scène par 4 danseurs (deux  ivoiriens : Désirée Koffi et Anicet Zehoua  et deux ghanéens : Jude Kurankyi et Félix Dompreh). C’est à la suite d’un workshop  au Ghana entre  collégiens français et ghanéen que ce projet est né. Une rencontre culturelle inédite entre la Côte d’ivoire, le Ghana et la France.  Joseph Aka est peu connu ici en Côte d’Ivoire parce qu’il travaille plus en Europe et en Amérique du nord. « No Rules, Anything Goes » est la sixième pièce du chorégraphe de 48 ans.

 Jean-Paul Mehansio se la joue solo ce soir à la Case des Arts

Jean-Paul MehansioCe vendredi 16 octobre (ce soir donc), Jean-Paul Mehansio présente « Miroir », son premier projet solo à la Case des Arts (Cocody Danga, en face du Nid de Cocody). La pièce se veut un reflet de nos contradictions, de nos actions de bassesse morale , de nos mensonges. En même temps, dans un jeu qui tutoie le comique, c’est un appel à l’introspection. Beaucoup de mouvements, surtout des mouvements énergiques quand on connait le très beau corps athlétique du danseur-interprète. Diplômé de l’ENTD de l’Insaac et issu de la Cie Téré qu’il composait avec la danseuse Aminata Traoré, Jean-Paul est désormais un élément de la compagnie du Français Olivier Dubois. Il fait la navette entre l’Afrique et l’Europe maintenant pour des projets.  Mehansio séjourne actuellement à Abidjan pour  nous présenter son « Miroir » et discuter avec ses confrères locaux pour des projets. Aux dernières infos, Jean-Paul vient d’être casté par Salia Sanou pour intégrer l’équipe des danseurs interprètes de sa nouvelle création « Clameurs des Arènes ». Sur une courbe ascendante , le monsieur.

 RDV le 7 novembre pour les rencontres mensuelles des danseurs ivoiriens

Avalanche, association culturelle dirigée par l’administrateur culturel Georges Kouamé a initié des rencontres mensuelles  avec les danseurs abidjanais (coup é-décalé, danse contemporaine, danse patrimoniale). L’objectif est de faire passer les infos utiles des opportunités de stages et projets de créations qui se présentent. Mais surtout de permettre aux acteurs de la danse ivoirienne de se retrouver régumièrement pour discuter de l’évolution de leur discipline (Masa, structuration, castings, etc…) la première édition de ces rencontres a eu lieu le mercredi 7 octobre dernier à la Fabrique Culturelle, avec la présence du « grand frère » Tony Kouad. Prochain RDV : le centre culturel d’Abobo.

 A bientôt pour de nouvelles nouvelles du monde de la Danse en Abidjan !

 Harding M’Bra

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.