Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Le « Covid Party » : Comment certains américains se sont délibérément exposés au Covid-19 dans l’espoir de développer une immunité…

Les États-Unis comptent à ce jour, 1 26 million de personnes infectées au Covid-19 pour près de 75.000 décès et 171.000 personnes guéries.

Ces chiffres placent sans surprise le pays de l’oncle Sam en tête de file des pays impactés (en terme d’infections) par la pandémie.

Le « Covid Party » y est sûrement pour quelque chose dans cette hausse.

Comme son nom l’indique et comme il est aisé de le deviner, le Covid Party est un rassemblement (fête) de personnes saines avec des personnes infectées par le virus. Ce concept assez étrange consiste pour les participants sains à vouloir se faire infecter, faire la maladie pour ensuite développer une forme d’immunité contre le virus.

Lire aussi : Willy Dumbo : « Mes tournées américaine et européenne annulées à cause du Covid19 »

C’est le mercredi 6 Mai dernier que les autorités américaines ont mis à nu et tiré la sonnette d’alarme sur cette pratique très dangereuse, comme le relaie l’AFP.

Ainsi, selon le responsable de la santé de l’État américain de Washington John Wiesman, le comté de Walla Walla (situé au sud-ouest de Washington) compte plus de 100 cas d’infections au Covid-19, dus à ces fêtes-cultes.

« Des rassemblements de ce genre au beau milieu de la pandémie peuvent être extrêmement dangereux, et exposent les gens à un risque accru d’hospitalisation et même de décès », a déclaré John Wiesman.

Lire aussi : Décès de DJ Arafat : Voici comment Carmen Sama a tenté de se suicider

Quant à Meghan DeBolt, responsable de la santé du comté de Walla Walla, elle s’insurge aussi contre ces pratiques et en est serait même attristée :

 » Nous ne savons pas quand ça a lieu, ce n’est qu’après coup que nous entendons parler de ces cas. Nous demandons la liste des personnes avec qui elles étaient en contact et il y en 25 parce qu’on était à une ‘Covid party’ « .

Telles ont été ses déclarations dans un journal local américain.

Espérons que les USA se relèvent sans impair majeur de cette crise sanitaire qui les pique au vif… Et qu’à l’avenir, de telles initiatives (comme celles du  » Covid Party ») soient interceptées à temps…

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,