Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Lehoun Tata, ancien international ivoirien : « il fallait avoir des relations pour être convoqué en équipe nationale »

Lahoun Tata. Ce nom ne dit certainement rien aux plus jeunes. Pourtant, c’est l’un des plus grands joueurs que la Côte d’Ivoire ait connu. Ancien joueur de l’USC Bassam, du Stade d’Abidjan ou de l’Asec Mimosas, il n’a honoré cependant que trois petites sélections avec la Côte d’Ivoire. Comment un joueur si doué a pu obtenir un si faible taux de convocation chez les Eléphants ? Tata s’est livré.

Lire aussi : Volleyball / Côte d’Ivoire : L’assemblée générale élective fixée au 30 janvier

« Je n’ai pas été beaucoup appelé en équipe nationale parce que le facteur des dirigeants influents jouait beaucoup. Il fallait avoir des relations pour être convoqué en équipe nationale. Nous qui jouions dans des clubs comme bassam, c’était difficile d’évoluer en sélection. Si je suis parti à l’Asec Mimosas, c’est pour ça. En 1984 j’ai été convoqué, mais tous les tests que j’avais effectués n’ont pas été pris en compte. Tous ceux qui ont été convoqués avaient des relations avec des dirigeants à l’époque »,

a confié Tata Lehoun. Cette histoire de “copinage” date donc de bien longtemps…

Joe Midelli

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires