Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Les armes du guerrier Samory Touré exposé à Samatiguila

L’Almamy Samory, né vers 1830 à Miniambaladougou, dans l’actuelle Guinée, capturé à Guélémou, actuelle Côte d’Ivoire, et décédé le 2 juin 1900 à Ndjolé, actuel Gabon, est le fondateur de l’empire Wassoulou. Historiquement connu pour être un guerrier intraitable qui donna du fil à retordre aux troupes françaises, l’empire de Samory fut éphémère car finalement, il sera vaincu après près de 20 ans de résistance contre l’armée française.

Lire aussi : Marilyn Kouadio fait un don de 500.000F aux enfants victimes de cancer du CHU de Treichville

De ce grand guerrier, des mythes aussi superflus les uns que les autres furent construits, notamment celui de son penchant sanguinaire, ou encore de son fameux ‘bissandougou’’, le nom de la capitale de son royaume qu’il aurait donné à son sabre. Quelles étaient les armes dont ce farouche guerrier se servait pour ses conquêtes ?

Lire aussi : Emission faha Faha : soupçonnée d’être une gnanhi, Gbazé Thérèse pique une grosse colère sur le plateau

La réponse est désormais connue. Les armes du combattant historique ont été découvertes à Samatiguila. Ses sofas et lui utilisaient des mousquets comme on peut le voir sur l’image en annexe. Un mousquet est une ancienne arme à feu portative. Par sa longueur, ce fusil peut facilement atteindre les deux mètres. De l’avis des spécialistes, ce fusil était à l’époque très redoutable.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires