Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Les douceurs de minuit / Rencontre inoubliable (partie 10) Cette révélation brisa toute ma vie en mille morceaux.

Moi qui avais du mal à trouver l’amour, me voilà aujourd’hui fiancée à l’homme de mes rêves.
Comme il savait que j’aimais danser devant le miroir, Doudou réserva un salon près de la piste de danse. J’ai préféré, pour la circonstance boire du vin mousseux, pour fêter notre anniversaire doublé de nos fiançailles. Lui aussi était partant pour le vin mousseux Ce soir-là, nous avons bu et dansé. Doudou s’étant assis un instant pour m’admirer sur la piste de danse remarqua qu’un homme me faisait des clins d’œil ; ce qui a évidemment provoqué sa colère. Je le sentais très énervé. Pour éviter de gâcher la fête je lui ai dit que je ne me sentais pas très bien et suggéré que nous rentrions. Il a trouvé l’idée parfaite et nous sommes sortis du bar.

Lire aussi : Rencontre inoubliable (partie 9) D’abord il m’offre à boire et me demande de le suivre dans la chambre.

Nous avons pris la voiture pour aller chez moi-mon quartier étant plus proche du bar. Dans la voiture nous n’arrivions pas à nous contrôler. Nos corps se réclamaient. Nous n’avions pas besoin de communiquer car nous ressentions les mêmes envies au même moment. Il a commencé à me toucher, ma robe était remontée c’était alors plus facile pour lui d’introduire sa main dans ma culotte. Et j’ai descendu sa braguette et fait sortir son membre. Que j’ai enfoncé dans ma bouche. Nous étions en extase, excités, oubliant le danger lié au risque d’accident. Arrivés sous un pont non loin de chez moi, je lui ai demandé de s’arrêter car j’avais une envie pressante d’uriner. Il gara la voiture. C’était un endroit peu fréquenté à ces heures. Il était 3h du matin. Pendant que j’urinais j’avais une forte envie de le sentir en moi .Et comme s’il avait deviné mes pensées, il descendit de la voiture, vint me tenir par derrière et me pénétra. Nous avions jouit au bout de deux minutes tellement c’était intense. Après cet incroyable épisode de pure folie, nous sommes rentrés chez moi. Et je vous épargne les détails…

Lire aussi : Les douceurs de minuit : Rencontre inoubliable (partie 8): Je sentis mon soutien-gorge quitter ma poitrine

Ce lundi matin j’ai été choisie pour une mission à l’étranger pour environ deux mois. J’ai informé Doudou qui m’a fait savoir qu’il me présenterait à mon retour à ses parents et que nous irons faire la dot pour que je lui appartienne définitivement avant le mariage civil. Je devrais partir le mercredi suivant. J’étais triste de partir loin de Doudou. Mais aussi heureuse du bonheur qui m’attendait à mon retour. Le jour est enfin arrivé et ce fut le départ. Mon amour m’a accompagnée à l’aéroport. Nous avons passé du temps ensemble et nous nous sommes embrassés pour la dernière fois avant mon départ. A mon arrivée j’ai appelé Doudou. Nous avions causé toute une nuit. Pendant les deux premières semaines, nous nous appelions toutes les trois heures pour avoir de nos nouvelles. Nous causions via Messenger en partageant nos photos et vidéos…

A partir de la troisième semaine, plus d’appels de la part de Doudou, et aucune réponse à mes messages et appels. Je commençais à m’inquiéter. J’appelais souvent au bureau pour demander à mes copines et collègues de ses nouvelles. Toutes me répondaient par la négative. A chaque fois que je tentais de l’appeler directement sur son téléphone, je tombais toujours sur la messagerie. Je ne comprenais plus rien, je me sentais perdue … et inquiète. Et mille questions me passaient en tête ?

Lire aussi : Les douceurs de minuit / Rencontre inoubliable (partie7) : Nous sommes ensuite sortis

Voilà maintenant un mois deux semaines que je n’avais aucune nouvelle de lui. Et deux mois s’étaient écoulés, ce qui signifiait la fin de la mission et donc le retour. J’espérais toujours qu’il me ferait la surprise et qu’il m’attendrait à l’aéroport. Encore une fois je fus déçue. J’ai filé à la maison, déposé mes valises et j’ai couru chez lui, pour savoir ce qui se passe. J’ai sonné et frappé à plusieurs reprises. Aucune réponse. L’un de ses voisins qui me dévisageait vint vers moi et dit : « Madame, il n’est plus ici ça fait plus d’un mois hein » Je me suis mise à pleurer comme un bébé. Doudou m’a quitté et il n’a même pas eu le courage de me l’avouer ouvertement.

C’est un lâche mais je le retrouverais où qu’il soit, marmonnais-je. Il va me le payer très cher. Heureusement j’avais deux jours de repos avant de reprendre le boulot. Au moins mes collègues ne verront pas ma douleur, ma souffrance. Lorsque je suis arrivée au bureau tout le monde était content de me voir. Ils m’avaient préparé une surprise de bienvenue que j’ai beaucoup appréciée. Cela m’a apporté un baume au cœur, avec tout ce que je venais de subir. Après la fête j’ai appelé de côté une de mes collègues ; celle qui était la première informée de notre idylle. « Armelle s’il te plaît ne me dis pas que toi tu n’as pas de nouvelles de Doudou, il était quand même proche de toi. Il ne veut plus de moi ? C’est ça ? S’il te plaît dis-moi la vérité que je me fasse une raison. » Elle eut les larmes aux yeux en me voyant dans cet état, toute démolie mais elle réussit à prendre son courage pour me faire cette révélation qui brisa littéralement toute ma vie.

Lire aussi : Les douceurs de minuit / Rencontre inoubliable (partie 6) : J’ai attendu toute la nuit, espérant qu’il se connecte…

– Esther calmes-toi s’il te plaît, Doudou n’aurait pas aimé te voir dans cet état, il t’aimait trop pour te voir souffrir.
– Il m’aimait ? Donc il ne m’aime plus ? Et s’il m’aimait vraiment pourquoi ce long silence ? Parle-moi Armelle.
– Esther, Doudou n’est plus de ce monde ça fait exactement un mois deux semaines. Il me parlait tout le temps de ses projets pour toi. Hélas il nous a quittés. Sois forte Esther.

Mon monde venait ainsi de s’écrouler .Pourquoi cela m’arrive à moi ? Pour la première fois que j’étais heureuse en amour ? Et moi qui voulais lui annoncer ma grossesse. Le fruit de notre amour. Pourquoi m’as-tu fait ça Doudou, pourquoi ? Et oui aussi triste qu’elle soit la fin, ma rencontre avec Doudou reste inoubliable et gravée à jamais dans mon âme. Demain, notre fils aura cinq ans. Je ne suis toujours pas encore prête pour commencer une nouvelle relation .Mon fils qui est le portrait craché de son père ne fait que le réclamer. Ses grands-parents l’ont facilement adopté voyant en lui leur fils.

Oh que je souffre dans ma chair et mon âme !! Pourrais-je aimer de nouveau ou avoir à la fois un homme et un complice comme Doudou?
Je t’aime mon Doudou

Fin.
Dyl 

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,