Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Les douceurs de minuit / Rencontre inoubliable (partie7) : Nous sommes ensuite sortis

Rencontre inoubliable (partie7)

Arrivés près de la voiture, comme un bon gentleman, il m’ouvrit la portière pour que je m’installe. Durant tout le trajet, je n’arrêtais pas de le regarder. Il était tellement parfait à mon goût. Je ressentais quelque-chose de super fort en moi quand il était là. Je disais intérieurement : « Esther, c’est ce que tu avais voulu rater ? Cet homme parfait, fait sur mesure pour toi ? »

Lire aussi : Les douceurs de minuit /Rencontre inoubliable (partie1)

Franchement je ne saurai dire si c’est le fait qu’on ait fait l’amour ensemble ou sa personne même qui me rendait folle de lui. Je n’avais pourtant jamais connu ce genre de sentiments. J’étais Esther la tombeuse non pas l’amoureuse mais tout était désormais différent avec Doudou. Je ne savais pas ce qu’il se disait en ce moment mais il me lança un regard et un sourire qui me firent fondre de plaisir. Oui, j’avais pris la meilleure décision. C’était mon homme, celui que j’ai tant attendu.

Lire aussi : les douceurs de minuit / Rencontre inoubliable (Partie 2)

À cet instant je n’imaginais plus ma vie sans lui. Oui, il venait d’allumer en moi une flamme qui allait s’éteindre difficilement. Après avoir caressé légèrement ma cuisse, il me tient par la main. Nous étions maintenant à quelques minutes du restaurant. Et il me dit : « Tu ne sais pas Esther quelle joie immense tu me donnes en acceptant d’être mienne. Je t’aime chérie. »

Lire aussi : Rencontre inoubliable (partie3)

Il venait là de toucher un point sensible car j’adore entendre cette phrase sortir de ses douces lèvres. Et voilà, nous y sommes. C’était un chic petit restaurant italien dans le quartier de Biétry. Moi j’ai opté pour une petite pizza et lui pour des pâtes. Un vin rosé pour nous deux. C’est avec un grand appétit que nous avons dégusté nos plats. C’était l’un des meilleurs restaurants de la place. Nous avons passé un agréable moment. On a discuté et beaucoup rit durant le dîner. C’était tellement agréable d’être en sa compagnie !

Lire aussi : Rencontre inoubliable (partie4)

Après le restaurant, il a proposé qu’on aille au cinéma. J’étais un peu réticente vu que le lendemain, je devais travailler mais il était difficile pour moi de lui dire non. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour voir un bon film d’amour pour encore renforcer nos liens ? Ça, c’est ce que je me suis dit. J’ai crié Oui. Il était déjà 21h30 quand nous sommes arrivés au cinéma. C’était le dernier film à l’affiche qui devrait passer, sauf que ce n’était pas ce que j’espérais.

Lire aussi : Concert Ararat Dj: Molare, toujours fidèle au Yoro (+images)

C’était un film d’horreur ; je n’aimais pas trop ce genre de film si bien que j’ai fait comprendre à Doudou que je n’étais pas partante. Il a donc accepté qu’on rentre puisqu’on n’avait pas encore pris de tickets. Il est venu me déposer. Dès que nous avons commencé à escalader les escaliers, Doudou me retint par la main et commence à m’embrasser langoureusement. J’avais l’impression qu’il ne comptait pas rentrer sans m’avoir blottie contre lui. C’était vraiment intense, ses lèvres étaient tellement douces, vous n’imaginez pas. (A suivre)

Dyl

*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles d’abidjanshow.com est strictement interdite.  Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Commentaires

Commentaires