Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Les ondes de séduction by Karlyse

La salle s’est éteinte. Silence! Il fait noir, très noir. De l’entrée principale à l’autre du bout du chapiteau, une trainée de « lucioles » semble évoluer en bande organisée sur une « girafe ». On s’interroge sur ce qui se passe. Peu à peu les lampes, les robots et les projecteurs reprennent fonction. Les spectateurs lancent des cris de joie et un tonnerre d’acclamations. Sur la scène irisée, quasi-multicolore, se tient Isabella, jeune mannequin à l’avenir prometteur. Elle porte une tenue baptisée « lumière », faite d’une combinaison perlée qui n’est bien visible que dans l’obscurité. La création est signée Karlyse. Sage-femme en formation, Karlyse est arrivée à la mode par hasard. Enfin, pas tout à fait. C’est que, plus jeune, elle casse un collier perlé de sa mère. Par peur de représailles, elle décide d’en faire, toute seule, en cachette, la réparation. Ce qu’elle réussit en cinq jours. Et depuis dix ans, cette passion pour les perles, les accessoires de mode et la lingerie ne l’a plus quittée. En tout cas, récemment, à l’espace Triangle de la Riviera-Palmeraie à Abidjan, le ton de la dernière collection, «Ondes séduction» de Karlyse était donné par un défilé intimiste. A la chorégraphie impeccable.

Un amour de perles…

Tour à tour… Joélia en jaune avec perles, voile déployé comme une aile et des fragments de tissus traditionnels baoulé ; Sarana en blanc et beige et des perles translucides qui pendent le long de son corps noir d’ébène ; et puis, le rouge vif parsemé de perles blanches sur teint clair de Lauretta vient transmettre une force et de l’énergie passionnelle au défilé. Mais une surprise de taille vient bousculer toute cette tendresse féminine. On le surnomme « Chaka ». Il est robuste et fort. En tenue traditionnelle, il veut séduire Isabella, Joélia, Sarana ou Lauretta. Malheureusement, elles ne semblent pas s’intéresser à lui malgré sa beauté de « bagnon » et ses muscles imposants. Les tenues qu’elles portent sont faites pour des intérieurs, entre quatre murs, pour une complicité intime et non pour s’exposer dans la nature ! Avec Karlyse, il y a aussi des tenues de plage, de sortie, sous-vêtements, parures, chaussures, ceintures, bijoux et accessoires de mode.

Quand défilé rime avec mise en scène

Soudain, une dame en transe sort du public et se jette sur « Chaka ». Elle a fait son choix. La salle devient euphorique. «Les ondes de séduction» de Karlyse ont atteint tout le monde. Les jeux sont faits et la soirée peut continuer. D’autres tenues jaune, rouge, bleu, rose se succèdent. Elles sont de parfaites combinaisons de perles, filet, voile, plume, calebasse, cauris et tissus traditionnels africains.

Nguié orchestra, le slameur-rappeur-reggae-maker Kajeem alias «Le fils de Jah» et Tonton Zela dont la musique « zouglou » est en tête des hits parades actuellement égayent le public select et Vip invité pour la circonstance. Une très belle tenue rouge et blanc en perles est vendue aux enchères à 321 500 Fcfa.

La salle s’éteint de nouveau. Chacun rentre, marqué à jamais des ondes positives de beauté et de sensualité des créations de la prometteuse signature Karlyse.

ADAM SHALOM

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.