Ligue 1 : Lyon confirme, Bordeaux se réveille, Lille coule

Vainqueur la semaine dernière à Toulouse, Lyon a confirmé contre des Bastiais réduits à neuf (2-1). Bordeaux a enfin gagné, face à Lorient (2-1), alors qu’Angers a enfoncé un peu plus Lille (1-0). Match de folie entre Dijon et Guingamp (3-3), un peu moins entre Nantes et Toulouse (1-1).

cornet (maxwel) ghezzal (rachid) lacazette (alexandre) (A. Martin/L'Equipe)

Lyon-Bastia : 2-1

Déjà privés de Squillaci au coup d’envoi, c’est peu dire que les Bastiais ont joué de malchance samedi soir. Entre la blessure très rapide de Peybernes, et le penalty accordé généreusement après une faute de Leca sur Ghezzal et transformé par Lacazette (1-0, 37e), ce match avait tout d’un cauchemar pour les hommes de François Ciccolini. Une situation rendue encore plus difficile par l’expulsion de Leca dès le retour des vestiaires, pour une faute très discutable sur une sortie dans les pieds de Fekir. Comme si cela ne suffisait pas au malheur des Corses, Cahuzac à également été exclu à un quart d’heure de la fin pour une faute évitable. Des difficultés bastiaises qui ont permis aux Lyonnais de bien mettre en place leur jeu tout au long du match, à l’image des combinaisons fréquentes entre Ghezzal et Lacazette. Lyon doublera la mise par Bengtsson… contre son camp (86e), avant de voir Bastia, à neuf, réduire l’écart par Crivelli (90e+2). Une soirée plutôt tranquille, donc, pour Lyon, qui revient en 7e position au classement. Les Bastiais pointent quant à eux à la 15e place.

Dijon-Guingamp : 3-3

Même si les deux équipes n’ont pas grand-chose à voir au niveau du classement, la rencontre entre Dijon (13e au coup d’envoi) et Guingamp (4e) mettait aux prises deux formations plutôt en forme. Les Bourguignons restaient sur cinq matches sans revers en Championnat (2 victoires, 3 nuls), alors que les hommes de Kombouaré venaient d’enchaîner trois succès de rang. Malgré un nul méritoire (3-3), la belle série s’est tout de même arrêtée pour ces derniers ce samedi soir à l’issue d’un match spectaculaire (3-3). Bousculés d’entrée par des Dijonnais offensifs (disposés en 4-4-2 avec Diony et Tavares devant) et dangereux à plusieurs reprises, ils ont logiquement cédé sur deux buts de Varrault (6e) et Diony (26e). La réduction du score de Coco, sur la première véritable occasion guingampaise (33e), n’a pas changé grand-chose puisque Tavares a très vite redonné deux buts d’avance aux siens (44e). Trois buts de la tête pour le DFCO… On se disait alors que la messe était dite. Pas du tout. La deuxième période était encore plus folle, les deux équipes se procuraient un nombre assez incroyable d’occasions franches. Dijon, brouillon dans le dernier geste, n’arrivait pas à tuer le match (50e, 78e, 88e, 90e+1), et il finissait par le payer au prix fort. Alexandre Mendy réduisait d’abord l’écart (79e), avant que De Pauw n’arrache l’égalisation dans le temps additionnel (90e+3). Dur dur pour des Dijonnais qui grimpent tout de même au onzième rang. Guingamp reste, au moins provisoirement, quatrième.

Bordeaux-Lorient : 2-1

Bordeaux, qui restait sur cinq matches sans victoire en Ligue 1 (4 nuls, 1 défaite), a enfin retrouvé la recette du succès. Dominateurs face à des Merlus empruntés, les Girondins ont logiquement ouvert la marque par Kamano, sur un bon centre de Sabaly (28e). Le tout premier but du Guinéen sous le maillot au Scapulaire… Un peu plus entreprenants après le repos, les Lorientais ont arraché l’égalisation sur un but gag, concédé par Prior contre son camp après une tête de… son défenseur, Diego Contento (62e). Tout juste entré en jeu, Diego Rolan a alors enfilé le costume du héros pour offrir la victoire aux siens d’une sublime volée du droit (73e). Plutôt logique pour des Girondins qui grimpent au huitième rang. Lorient est toujours bon dernier.

Angers-Lille : 1-0

Défait samedi dernier à Guingamp (0-1), le SCO s’est remis sur les bons rails en dominant une équipe de Lille qui a elle perdu sept de ses neuf derniers matches de Ligue 1. Après une première période plutôt terne, les Angevins ont assez logiquement ouvert la marque grâce à Diedhiou, sur un bon centre de Toko Ekambi (54e). Incapables de bouger un bloc adverse on ne peut plus solide, les Lillois ont dû attendre le temps additionnel, et une frappe du jeune Terrier bien repoussée par Michel, pour réellement inquiéter les hommes de Stéphane Moulin. Trop peu. Le Losc est 17e, le SCO 10e.

Nantes-Toulouse : 1-1

Dans un match haché, et résolument défensif, les Toulousains ont su une nouvelle fois tirer leur épingle du jeu grâce à Martin Braithwaite. Le Danois a obtenu et transformé tout seul un pénalty (35e). En dehors de ça, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Il faut dire que René Girard dispose actuellement d’un effectif limité. Difficile pour le FCN de faire le jeu à domicile, surtout après la sortie sur blessure de Valentin Rongier (remplacé à la 7e par Thomasson). C’est un peu contre le cours du jeu, mais avec beaucoup de courage, que les Canaris sont parvenus à égaliser par Stepinski (90e+1), alors que des incidents éclataient en tribunes. Un match nul qui n’arrange ni Nantes dans sa course au maintien, ni Toulouse actuellement à la lutte pour les places européennes.
Bruno Rodrigues et Louis Faure