Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Makosso avertit les jeunes filles : ‘’… Chaque fois que tu couches avec un homme pour de l’argent, tu attires un démon sur ta vie…’’

A l’occasion du drame de Koumassi quartier Divo qui a vu quatre jeunes filles mourir dans un appartement à la suite de ce qui semblait être un empoisonnement, des personnalités publiques se sont indignées dans des vidéos pour se prononcer ; le général Makosso, dans un direct en date du 12 janvier et posté sur Youtube, a révélé que les filles en question se livreraient à la prostitution par le soutien d’un jeune brouteur.

Lire aussi : L’artiste togolaise K-Roll et Adebayor : ‘’…il m’a invitée la nuit, j’ai refusé…’’

‘’…j’ai l’identité de celui qui loue l’appartement aux filles et même sa photo…aujourd’hui, le réseau de prostitution en Côte d’Ivoire a dépassé les limites…’’. Le soutien des filles s’appellerait, selon l’influenceur, Farouche.

Entre dénonciations et cri de cœur, Makosso en a profité pour parler aux jeunes filles en général qui s’adonnent à la prostitution :

‘’… La prostitution attire la malédiction. Chaque fois que tu couches avec un homme que tu n’aimes pas pour de l’argent, tu attires un démon sur ta vie. Vous ne verrez jamais une prostituée bien finir parce que c’est la loi de la spiritualité. Sur la vie d’une femme, il y a une gloire que Dieu lui donne. Chaque fois qu’elle se prostitue, qu’elle donne son corps à un homme pour de l’argent, Dieu retire cette gloire, c’est comme des vêtements. Et finalement, tu es nue…’’.

Lire aussi : Deuil/Alpha Blondy inconsolable : la star a perdu sa mère

Cette activité déshonorante a le mérite de voiler spirituellement le destin des filles de sorte que plus tard, même après avoir abandonné le plus vieux métier du monde, aucune lumière ne brillera sur la vie des anciennes praticiennes :

‘’… Tu es belle, tu as tout, mais aucun homme ne te regarde parce que la gloire qui était sur toi a disparu à force de coucher avec des hommes pour de l’argent…’’. Le phénomène est d’autant plus grave et presque banalisé au pays que dans le langage nouchi, on parle sans gêne de ‘’Bizi’’. Les filles auront été prévenues par l’influenceur.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI