Mali : l’opposant Soumaïla Cissé soigne ses réseaux en France

Le chef de file de l’opposition a profité de son séjour à Paris pour s’entretenir avec le Quai d’Orsay, ainsi qu’avec les responsables locaux de l’URD.

media
Soumaïla Cissé, ancien ministre malien sous la présidence d’Alpha Oumar Konaré, fondateur de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), ici à Paris le 19 octobre 2011.

Après avoir assisté à l’investiture de George Weah au Liberia, Soumaïla Cissé a séjourné à Paris, où il s’est entretenu avec Rémi Maréchaux, directeur Afrique du Quai d’Orsay. Le chef de file de l’opposition malienne a notamment insisté sur la nécessité de tout faire pour que la présidentielle se tienne en juillet, dans des conditions crédibles et transparentes.

Le 27 janvier, il a également rencontré les responsables locaux de son parti, l’Union pour la république et la démocratie, avec lesquels il a rendu visite à la communauté malienne de Grigny, en banlieue parisienne.

Jeune Afrique