Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Marina Chapman, l’histoire d’une fillette élevée par les singes

Elle n’avait que 5ans en 1954 et fut enlevée à ses parents comme beaucoup d’autres enfants par des ravisseurs à leur domicile près de Cúcuta. Mais celui qui la portait, va finalement l’abandonner dans une jungle Colombienne et ne reviendra plus la chercher.

Lire aussi : Basket : l’ABC change de président

Marina Chapman va attendre toute une journée en vain, alors qu’elle a faim, elle va cueillir des fruits inconnus qu’elle mange et manque de mourir par empoisonnement. Un singe capucin va la prendre et la conduire à une source pour lui donner à boire. Elle va rendre tout ce qu’elle avait mangé et aura ainsi la vie sauve. Elle fut dès cet instant accueillie dans la famille des singes, qui la protégeaient, la nourrissaient, la soignaient.

Lire aussi : Tournoi UFOA B U17 : Les Éléphanteaux à une victoire de la CAN

Elle va vivre 5ans avec eux dans la jungle où elle apprendra leur langage, leur déplacement, leurs jeux et bien d’autres choses jusqu’à ce qu’un jour des braconniers la délogent de son gite et la vendent en tant qu’esclave à une tenancière de maison close. Maltraitée, elle va fuir de cet endroit pour se retrouver dans la rue. A 25ans elle se rend aux royaumes Unis où elle fait la rencontre de son époux avec qui, elle a deux enfants. C’est l’une de ces filles qui lui suggère de raconter son histoire à travers un ouvrage intitulé « La fille sans nom : l’incroyable histoire vraie d’une fille élevée par des singes » paru en 2013.

Par la suite, elle tente de retrouver ses parents mais en vain…Elle a réussi à oublier son douloureux passé mais a tout de même garder quelques habitudes de ses ‘’parents singes’’, comme grimper aux arbres.

Dylaurette YOUKOU

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires