Maroc : le socialiste Habib El Malki élu président de la Chambre des représentants

Seul candidat en lice, le numéro deux de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) a été sacré président de la première chambre à la majorité absolue ce lundi 16 janvier.

Le député de Bejaâd est devenu président de la Chambre des représentants. Celui qui règne depuis 1993 sur cette bourgade du centre du Maroc sous les couleurs de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) a été élu à la majorité absolue par 198 voix sur les 342 exprimées.

Son sacre, il le doit au Rassemblement national des indépendants (RNI) de Aziz Akhannouch et aux trois partis que ce dernier veut intégrer dans le prochain gouvernement de Abdelilah Benkirane (Mouvement populaire, MP, Union Constitutionnelle, UC, et Union socialiste des forces populaires, USFP). Tous se sont mobilisés pour lui. Mais Habib El Malki a eu aussi les faveurs du Parti authenticité et modernité (PAM), deuxième force politique du Parlement, qui a largement contribué à son élection.

Sentant que la partie était gagnée d’avance pour le candidat socialiste, le Parti justice et développement (PJD) n’a pas présenté de challenger face à lui et a voté blanc durant cette séance. Quant aux députés du parti de l’Istiqlal, ils ont décidé de se retirer de la séance avant le vote.

Nadia Lamlili
Jeune Afrique