Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Mes gémissements les ont enfin fait partir de la maison.

J’ai réussi a faire partir ma belle-mère, et ma mère de mon foyer grace à nos ébats sexuels mon mari et moi.

Moi c’est Edwige, mariée depuis maintenant quatre ans.

j’ai accouché des jumeaux il y a à peu près huit mois de cela maintenant. Pour m’aider, ma belle-mère et ma mère sont venues rester près de moi. Elles venaient pour quatre mois et devaient rentrer chez elles après.

Lire aussi : Professeur BIKPO Céline Yolande, l’une des fondatrices de l’université Alassane Ouattara

Quatre, cinq, six mois, elles étaient toujours là. Au septième mois, mon mari et moi avons commencé à nous poser des questions sur la date exacte de leur départ. On décide donc chacun pour commencer de demander à nos mamans quand elles comptaient finalement partir.

On leur demande, elles nous disent qu’elles ne sont pas pressées. ” D’accord! On va donc faire l’amour comme des fous ce soir. Donc apprête-toi! ” Sommes-nous convenus.

La nuit tombée, mon mari me dit que si cette nuit, je crie fort il augmentera mon argent de poche. 10 minutes après qu’elles se soient couchées, nous avons commencé.

Lire aussi : Un homme condamné à vie après avoir violé sa belle-mère de 85 ans

Un moment, nous avons entendu des frappes à la porte accompagné de :<< Vous pensez que vous êtes seuls dans maison là?>> Ma belle-mère quant à elle a continué avec le baoulé: << Ézéchiel tu veux tuer enfants des gens? Tu penses que plaie de ventre là ça finit vite? Ouvrez la porte là et sortez ici>>.

Avec des rires moqueurs, On a demandé pardon et qu’on allait dormir.

A 4h du matin, quand elles se sont levées pour prier, nous avons refait le même scénario. ” Edwige et Ézéchiel pardonnez on prie” ont-elles dit.

Le matin, elles nous ont informé qu’il y’a des funérailles au village et qu’elles vont rentrer le lendemain matin.

Colette Traoré

VOUS AIMEREZ AUSSI