Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Le Ministre BILLON visite les entrepôts de Prosuma et Cap Sud

Le Ministre Jean-Louis Billon a visité les entrepôts de la structure de « Promotion de supers marchés » dénommée « PROSUMA ».

Le ministre du Commerce est allé s’imprégner des réalités sur le terrain. Il a visité les entrepôts de cette grosse structure, construite l’année dernière.

Bâtie sur une superficie de 7500 M2 et comportant plusieurs cellules dont 6chambres froides pour les des produits locaux, les agrumes, la charcuterie,  les légumes, la crémerie, les fruits, etc.

A l’issue de cette visite, le Ministre BILLON a tenu ces propos: « Je suis venu voir le cadre technique, le dispatching des magasins de Prosuma, construits il y a à peine un an, pour répondre à un besoin d’efficacité en logistique. Je suis moi même venu constater l’importance de ces investissements et comment naturellement les produits qui sont destinés à la consommation sont mieux entreposés et mieux livrés, avec une rotation beaucoup plus rapide et des conditions d’hygiènes aux standards mondiaux. Cela démontre une évolution du commerce de la grande distribution auquel les ivoiriens s’adaptent.  Il est donc important d’accompagner ce processus. Et la Côte d’Ivoire ne peut pas se soustraire à ce qui se fait le mieux dans le monde », a conclu le Ministre qui s’est dit satisfait.  Le Ministre est donc reparti des lieux en ayant bon espoir pour le commerce de la grande distribution.

Toujours en compagnie des patrons de PROSUMA, le Ministre du Commerce s’est rendu, à Cap-Sud. Sur le site de cet hyper-marché, il s’est dirigé à l’ex-Médiastore, aujourd’hui FNAC suite à une signature de partenariat entre Prosuma et cette structure française spécialiste de la distribution de produits culturels et High Tech. Le Ministre a passé au peigne fin plusieurs articles de cette surface. Il a fait la déclaration suivante, suite à cette visite  « Vous savez que nous avons fait passer une disposition à la loi de finances qui défiscalisait fortement les produits informatiques, bureautiques, smartphones et tablettes. Il s’avère que les ventes, qui étaient quasiment inexistantes dans le secteur formel, de ces produits, connaissent aujourd’hui une progression exponentielle. C’est à dire que les ivoiriens ont accès aujourd’hui, à un ordinateur portable, aux téléphones de dernières générations, à des prix compétitifs qui avoisinent ce que l’on trouve ailleurs dans le monde, mais en plus ils trouvent le service après vente et des garanties. Choses qui n’existaient pas auparavant ».

Poursuivant son propos, il a dit que la concurrence saine dans la distribution apporte une compétition qui bénéficie aux consommateurs ivoiriens.

En fin de visite Monsieur le ministre Jean-Louis Billon a lancé ce message aux ivoiriens et en particuliers aux commerçants exerçant dans ce domaine d’activité:  » Il est plus bénéfique d’être dans le formel, contrairement à ce que pensent bon nombre de personnes. Le formel apporte une certaine pérennité à l’entreprise, une solidité que l’informel ne vous apportera jamais. Il vaut mieux se formaliser pour qu’on puisse travailler sur des textes qui engendrent plus de compétitivité dans le secteur de la distribution, dans le commerce moderne pour que tout le monde puisse trouver son compte… »

Par Athanase Konan

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,