Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Miss Districts 2016/ le jury dribble le public

Coulibaly Sarra est la nouvelle Miss Districts 2016.
Elle a été couronnée ce vendredi 26 février 2016, à la salle Ernesto Djédjé-Lougah François du Palais de la Culture de Treichville. Un couronnement au grand étonnement du public.

Il est 1heure du matin lorsqu’Hortense Koffi monte sur le podium, la présidente du jury pour rejoindre les cinq dernières finalistes. Le suspense est à son comble dans cette salle archicomble. Le public observe un silence total. Le visage des candidates laisse transparaitre un brin de peur, qui trahit le sourire qu’elles affichent.
La présidente du jury commence par la miss ‘’Talent 2016’’. Cissé Fatou, la porteuse du dossard 21 est récompensée. Ce prix, c’est l’innovation de cette édition de Miss Districts 2016. Une première dans cette compétition.
Coulibaly Sarra est élue ‘’Miss intégration’’. Quant au prix de la ‘’Miss photo’’ il revient au numéro 24, Diop Deye. Après ces consécrations mineures, c’est au tour de l’annonce du trio.
Diop Deye, Miss photo, remporte la place de deuxième dauphine. La première dauphine, Diarrassouba Djamila est titulaire du dossard numéro 05.
A la proclamation du nom de la Miss, le public se met à hurler.
« Le numéro 9 ! Le numéro 9 ! Le numéro 9 ! ».
Mais à la surprise générale, la couronne est attribuée à Sarra Coulibaly, porteuse du numéro 12. La Miss Intégration, devient ainsi, la Miss District 2016. Elle est acclamée par ses amis et connaissances. Le reste du public reste sans voix.
Pourquoi cette confusion ?

Quelques heures plutôt.
Aux environs de 22heure, les 30 finalistes font leurs apparitions. Elles sont vêtues de longues robes immaculées. Dans la paume des mains, des bougies allumées. Les candidates exécutent une majestueuse chorégraphie telle des cygnes. C’est le premier passage sous les cris d’un public survolté.
Les différents passages ravissent le public qui se laisse gagner par des applaudissements. Les candidates n5, le n 24, le n9 retiennent l’attention du public. Yves Zogbo junior, le présentateur de la soirée, annonce la chanteuse Thania Kay pour la ballade musicale. Une prestation musicale avortée car la salle est aussitôt plongée dans un silence total marqué par une interruption de la sono. Un problème technique attribué à la table de mixage du Palais de la Culture.
La cérémonie reprend son cours une heure plus tard, après ce fâcheux contretemps. On repart pour le passage en tenue de soirée. Ensuite les phases d’élimination. Le top 15, après le Top 5. Puis vient le moment crucial pour les 5 finalistes. Puis arrive la phase d’interview. La plupart répondent aux questions avec difficultés. La réponse la plus juste saluée par l’ensemble la salle est celle de la candidate 09, Kouity Leslie, à propos de l’intégration. Les finalistes retournent dans les loges pour attendre le verdict final. Eva Amani la co-présentatrice, fait le tour de la salle pour prendre les pronostics. Les tendances sont en faveur de la candidate portant le numéro 9 et le numéro 05.

Quand arrive l’heure des résultats, Kouity Leslie ne figure pas dans le trio gagnant, au grand désarroi de tous.
Mariam Coulibaly, venue assister au concours : « Vraiment moi je suis déçue. Je pensais à la candidate 9 ou le numéro 5. Elles étaient très belles. Ce sont des Miss. J’aurai dû rester chez moi. »
Un avis partagé par Lucien Brou, un autre spectateur : « Un concours de beauté, c’est l’intelligence aussi. Pas seulement le physique. Alors la couronne devait revenir au numéro 9 ».
Selon Bénédicte Koua la miss sortante, le choix de la miss est justifié : « Elle mérite amplement sa place car en plus d’être la Miss Intégration, elle est la Miss Districts 2016. Cela prouve qu’elle a un bon cœur. On a eu le temps de les étudier toutes. On connait leurs différentes personnalités. Le critère de cette année n’était pas purement la beauté physique. Mais c’était aussi la beauté intérieure. Elle le mérite sincèrement ».

Sarra Coulibaly sera la représentante de la Côte-d’Ivoire pour la grande finale du concours Miss Districts Internationale.

Les Flops du Concours miss Districts 2016

L’édition 2016 du concours miss districts a brillé par de grands moments de dérapages. Que ce soit du côté de l’organisation, aux candidates, on a observé de véritables ratés.

1- La tenue olympique rose
La première tenue olympique portée par les 30 candidates, était très dérangeante.
Le maillot une pièce rose c’était le flop. La plupart des candidates se sont retrouvées « fesses en l’air ». Du moins les plus malchanceuses. Cette tenue était inconfortable. Une occasion d’éclats rires pour le public.

2- Le problème technique
La salle s’est retrouvée dans un silence total pendant plus d’une, pour cause panne technique.
Le public s’est contenté des prestations de chanteurs en herbes qui ont amusé la galerie.

3- La prestation de la chanteuse Thania Kay
Une prestation à problème. Quand Thania Kay monte sur le podium pour gratifier le public de sa musique, le problème technique commence. Plus de musique. Pour faire passer ce moment d’embarras, Yves Zogbo Junior propose à la chanteuse de faire un a capella. Elle saisit son micro pour chanter. Mais quand le public entend sa voix, c’est la consternation dans la salle. Certaines personnes lui criaient : « c’est bon tais toi. Tu ne sais pas chanter attend la musique.

4- La réponse sur Ebola de la deuxième dauphine
Au moment du jeu des questions réponses aux candidates, la deuxième dauphine Diop Deye a provoqué des éclats de rires.
Quand un membre du jury lui demande comment elle a vécue Ebola. Sa réponse est complètement hors sujet.
« Ebola est une maladie très grave. C’est une maladie incurable. Elle se manifeste par des boutons sur le corps ».
Les rires fusent de partout. Elle est huée par le public qui lui attribue un nouveau nom : « Madame Ebola ».

Lafalaise Dion

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,