Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Mort de Desmond Tutu: la «nation arc-en-ciel» perd une icône de la lutte contre l’apartheid (RFI)

Desmond Tutu, jusqu’au bout, aura joué le rôle de conscience morale de l’Afrique du Sud, en critiquant les niveaux de violence et de corruption atteints dans le pays. L’archevêque anglican est mort ce dimanche 26 décembre à 90 ans a annoncé la présidence sud-africaine. Il manquera cruellement à la « nation arc-en-ciel », une expression qu’il avait inventée.

Lire aussi : Moqué dans le passé par Mike Alabi, Deversaille lui apporte aujourd’hui son soutien

Desmond Tutu, fils d’instituteur et de lavandière ayant grandi à Klerksdorp, à 150 km de Johannesburg, a été le second Sud-Africain de l’histoire à se voir décerner un Prix Nobel de la paix, en 1984. Le premier avait été remporté en 1960 par un autre homme de clergé, le révérend pacifiste Albert Luthuli, alors président du Congrès national africain (ANC). C’était juste avant le passage du mouvement de libération nationale à la lutte armée…

Lors des émeutes écolières de Soweto, réprimées dans le sang le 16 juin 1976, Desmond Tutu, premier doyen noir de l’Eglise anglicane en Afrique du Sud, dénonce la violence de la police exercée contre des enfants. LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI