Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Mort de Dikaël Liadé, Nahounou Paulin rétablit une vérité : “Il n’est pas mort à la maison…”

Le chanteur tradi-moderne Dikaël Liadé, le maitre du vava est décédé en avril 2016 en France où il résidait depuis une vingtaine d’années. Bientôt six ans que la virtuose de la danse est parti, le chanteur et chorégraphe Nahounou Paulin revient sur un détail dans la mort de l’artiste.

En effet, les tabloïdes avaient abondamment relayé l’information selon laquelle le corps de Dickaël Liadé, décédé à son domicile, aurait été découvert trois ou quatre jours plus tard. Ce qui avait rajouté de la tristesse à ses nombreux fans peinés de voir une icône de la musique partir ainsi, dans l’indifférence totale, sans soutien.

Lire aussi : Sacre des Lions: Le téléphone portable de la « femme » de Diao Baldé Keïta volé au…

Pour Nahounou Paulin, cette version est erronée. Dickaël Liadé est décédé dignement, dans un hôpital où les sapeurs-pompiers, joints l’avaient évacué :

‘’…les gens ont interprété beaucoup de choses …..quand ça n’allait pas, il (Diackaël Liadé) a appelé les pompiers, ils sont venus le chercher dans la maison et ils l’ont accompagné mais on ne peut pas comprendre pourquoi c’était comme ça. Moi j’ai appris ça trois ou quatre jours plus tard parce que dans l’immeuble où il habitait, on ne savait même pas qu’il était chanteur…’’.

N’ayant pu joindre quelqu’un de l’entourage à temps, c’est trois jours plus tard que Nahounou Paulin sera joint par un coup de fil anonyme et c’est lui qui, une fois à la police s’empressera de faire le reproche de la négligence aux policiers qui auraient pu, à partir des portables du défunt, entrer en contact avec le numéro du dernier appelant :

Lire aussi : Insolite : Kurt Zuma (Chrystal palace)condamné à payer près de 200 millions de Fcfa pour avoir battu son chat

‘’…vous avez quand même les téléphones, vous auriez pu appeler le dernier numéro mais pourquoi les portables sont restés avec vous jusqu’à maintenant et puis vous me dites que si on ne venait pas aujourd’hui (ndlr le jour de son arrivée à la police), le mercredi on devait faire l’enterrement de Dickael…’’.

L’artiste n’a donc pas été retrouvé en mauvais état chez lui trois jours plus tard ; on saura après par les précisions de son producteur d’alors, Michel Kougbo que l’artiste souffrait de fatigue, qu’il n’arrivait pas à bien se sustenter et qu’il s’essoufflait très vite, ce qui l’empêchait de faire beaucoup de mouvements.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI