Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

MTN Zik 2018 : Wizkid, Kiff No Beat, Venon, Serge Beynaud, Rocky Gold et Safarel Obiang ont fait vibrer le stade de l’Université

C’est l’une des plus belles fêtes de cette fin d’année 2018. Moment de joie et de partage culturel, le MTN Zik a réuni pour cette édition la crème de la musique urbaine africaine le samedi 22 décembre dernier au stade de l’université de Cocody.

À cette occasion, Serge Beynaud, Venon, Safarel Obiang, Rocky Gold et Wizkid, le Boss de Star Boy ont permis au public présent de terminer en beauté l’année 2018.

Plus de 20.000 personnes ont répondu à l’appel des organisateurs de cette grande messe culturelle africaine. Hommes, femmes et jeunes se sont mis sur leurs 31 pour participer à ce concert.

Lire aussi : MTN Zik 2018 (images)

Il était 16 heures, lorsque les premières notes de musique ce sont faites entendre. Les animateurs et annonceurs font leur montée sur la scène et la fête peut commencer.

Durant plusieurs minutes, ils tiennent en haleine le public surchauffé du stade de l’université de Cocody, offrant des cadeaux et autres gadgets.

L’honneur est revenu aux artistes locaux d’ouvrir le bal. Accompagnés par leurs chorégraphes et de leurs orchestres, Serge Beynaud, Safarel Obiang, Kiff No Beat, Venon et Rocky Gold ont visité leurs riches répertoires.

Coupé Décalé, Afro Trap, Variétés musicales… Tout à été servi aux festivaliers. Cela, durant plusieurs heures.

Lire aussi : Boulevard DJ : Retrouvailles entre Zephy Konor et DJ Kerozen

Après ces prestations très appréciées des artistes locaux et une courte transition publicitaire, Wizkid a fait son apparition sur le podium. Une presence soutenue par les applaudissements nourris et cris de joie des fans. Déterminé à faire plaisir, Wizkid a, d’entrée de jeu, mis les bouchées doubles.

Les titres « Ojuelegba « , « Kana », « Fever »,  » Fake love », « Energy », « Soco », « Manya », « Daddy yo », « Nowo »… ont transporté le public au pays Naija. Cela soutenu de belles improvisations et d’une forte participation des fans.

Une belle fête qui a duré plusieurs heures et qui a été précédé d’une rencontre d’échanges entre artistes, organisateurs et journalistes le vendredi 21 décembre dans un grand hôtel de la place.

KOKOA Stéphane

Commentaires

Commentaires