Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Musique: Ambiance, Buzz, clash…Monna Muse veut tout changer

Elle est à Abidjan et elle veut changer tout dans le showbiz ivoirien. Touchée par l’univers d’Amy Winehouse, de Lauryn Hill, et de Rihanna, la Canadienne d’origine ivoirienne s’en inspire pour créer des chansons aux mélodies accrocheuses et aux textes accessibles. Cela, en français et en anglais.

Elle nous propose un concert inédit live entourée de ses musiciens. À travers ses chansons tantôt mélancoliques, tantôt festives, Monnan Guessennd (de son nom à L’état-civil) alias Mona Muse charme avec sa belle voix soul, son humour spontané, ses pas de danse, ses sourires attachants et ses refrains entraînants.

Lire aussi : Ballon d’or : Alain Lobognon torpille les Africains

Active depuis 2014 sur la scène montréalaise, Monna Muse est née en Côte d’Ivoire. C’est en 2018 qu’elle commence tranquillement à se faire connaître grâce à la sortie de son premier single aux sonorités afro-pop. Depuis lors, elle se produit là où son talent peut s’exprimer.

Que ce soit dans des soirées open-mic, dans des bars à spectacle tels que le Balatou (incontournable des soirées du Festival Nuits d’Afrique), ou dans des salles de spectacles. Elle participe aussi au Festival Vues d’Afrique pendant deux années consécutives : sa photo de presse sera même utilisée pour représenter le festival dans la rubrique culture du magazine d’Air Canada.

Lire aussi : Les vérités sévères de la mère de Lionel Messi à son fils : « Il joue mal en sélection »

Confiante et plus mature, elle travaille ardemment pour s’imposer comme une artiste afro-urbaine accomplie au Canada et sur la scène internationale.

En 2018, son single Ngologo, distribuée par Keyzit Côte d’Ivoire, lui permet de remporter le prix Révélation afro de l’année aux Kilimandjaro Music Awards à Toronto.

2019 a été une année très conséquente pour La Muse, comme ses fans la surnomment. Elle a assuré avec brio les premières parties de l’artiste français Dadju et de l’artiste camerounaise Daphné, lors de leur tournée nord-américaine. On la voit également se produire sur la scène du Balattou, dans le cadre du Festival Mondial des Femmes d’Ici et d’Ailleurs.

Lire aussi : Justice: Plongé dans une histoire révoltante, une pétition lancée contre le fils de la chanteuse Monique Seka

Son nouveau single « One more time », aux sonorités urbaines et un peu électro, dévoile une artiste qui raffine sa musique, qui a trouvé son style musical, qui entraîne son public dans un univers propre à elle et qui annonce la couleur du prochain EP qu’elle sortira pour l’année 2020.

Cel, sous la supervision de son Agence De booking management Opiumusic -Mbsm.

KOKOA Stéphane

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,