Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Musique : voici le visage de l’homme à l’origine de la gestuelle de la danse zouglou

Joe Christy, Opoku Nti depuis le lycée moderne de Gagnoa et plus tard toutes ces vagues de jeunes artistes de talents de ce genre musicale en Côte d’Ivoire. Mais par-dessus tout, c’est Didier Bilé qui, au début des années 90 avec son tube ‘’Gboklo kofi’’ qui fit une bonne promotion de la gestuelle originelle du zouglou, ‘’danse philosophique’’.

Balancements des bras, jeux de jambes croisés, décroisés, petits sauts de côté, bref, autant de mouvements qui rappellent pour certains un recueillement sur sa condition humaine, d’où l’appellation ‘’danse philosophique’’.

Lire aussi : Apoutchou National, Pantcho le Gatair chantent les louanges au Roi 12 12 à son domicile (vidéo)

Il y a toutefois une vérité à rappeler car ces pas évoqués plus haut ont été inspirés par un homme, alors professeur de philosophique de son état audit lycée moderne de Gagnoa. Joe Christy et bien d’autres en avaient déjà parlé à des entretiens mais il est important d’y revenir car comme dit le dicton, à César ce qui est à César.

Une page people, ‘’Buzz 2 zouglou’’ a relayé le témoignage d’un ancien du lycée moderne de Gagnoa où un professeur de philosophie, monsieur Kobenan Sié Octave dit Hegel, sans le savoir, posait, à travers sa gestuelle lors de ses cours, les bases de ce que certains de ses élèves allaient plus tard exploiter.

Relisons le commentaire du citoyen Zephirin Gballou qui confirmait sous son post les propos d’un autre sachant, monsieur Taki :

Lire aussi : “J’ai eu ma première… à 9 ans… c’est lui qui m’a dévi*rgé”, Eudoxie Yao fait une grande confidence sur sa vie sexuelle

‘’…Je revois encore ce prof, en 84-85 au lycée moderne de Gagnoa où il fut mon prof en philosophie. Je revois toute la gestuelle pendant ses cours. Il ne le faisait pas en prélude au Zouglou, mais c’était sa manière à lui de se déplacer dans sa classe. Beaucoup de ses élèves imitaient effectivement ses pas. C’est bien plus tard, après 85 que ses élèves dont Christian GOGOUA (Joe Chrity) et Brunot PORQUET (Opoku N’TY) sont allés plus loin dans cette gestuelle pour créer les premiers pas du Zouglou…’’.

Monsieur Kobenan Sié Octave a depuis lors tiré sa révérence mais il nous plait à travers ce rappel d’information, de rendre hommage à ce visage méconnu dans le milieu du show-biz mais dont la gestuelle a été à l’origine d’un pan important de la richesse artistique de la Côte d’Ivoire.

Diaman Emmanuel

Aucune description disponible.

VOUS AIMEREZ AUSSI