Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

NCI: Pluies de condamnations après la séquence de simulation d’acte de viol- Yves de Mbella ne présentera pas la finale de Miss Côte d’Ivoire

L’animateur Yves de Mbella subit actuellement le courroux des téléspectateurs ivoiriens qui sont encore sous le choc d’une séquence de la dernière édition de l’émission controversée ‘’La Télé d’Ici Vacances’’ de ce lundi 30 août 2021. On notait ce jour-là la présence d’un invité présenté comme un ancien violeur à qui l’animateur a autorisé à simuler des actes de viol comme il les pratiquait dans sa vie antérieure.

Les détails, les mots, les gestes de l’ex-violeur ont soulevé une vague d’émotion dans les chaumières ivoiriennes. Depuis les victimes qui tentaient d’oublier ce douloureux passé jusqu’aux âmes sensibles et les militants des causes féminines. Depuis lors, Yves de Mbella croule sous le poids des condamnations. Ci-dessous quelques propos d’artistes et de personnalités publiques :

Lire aussi : «Comment tu faisais?»: un violeur invité à une démonstration sur une télé ivoirienne (lavoixdunord.fr)

Molare Inter : ‘’ ce mardi 31 août 2021, je ne pourrai pas me rendre disponible pour l’émission des vacances pour laquelle j’ai été invité sur NCI. J’ai été choqué comme vous tous des images de l’émission concernée. Je ne me vois pas en train de participer à ladite émission’’

François Kency : ‘’ J’ai suivi avec étonnement comme bon nombre de personnes, ton émission sur cette dynamique chaine, NCI. Il y a des limites en toutes choses, et cette fois ci, frangin, tu as dépassé les limites… tu as choisi le mauvais angle; car on ne peut pas rire de tout…’’.

Shado Chris : ‘’ Comme vous tous ce soir j’ai été choqué …. La culture du viol peut aisément perdurer lorsque nous adhérons à de telles idées qui véhiculent la Violence et ce sur les Femmes qui se voient ainsi sous-valorisées…. …’’.

Une victime anonyme : ‘’Merci d’aider à remonter ces souvenirs de cette triste soirée de ma vie. J’étais sans défense, j’avais enfoui cela jusqu’à en oublier l’auteur. Merci #NCI de non seulement banaliser le viol mais d’en faire la promotion’’. (tweet)

Pierre Akpro (journaliste à NCI) : ‘’ Toutes mes pensées vont à l’endroit de toutes les victimes de viol qui ont été encore une fois éprouvées par le traitement de la question dans LTI Vacances. Je suis choqué et révolté… Je me désolidarise totalement de ces propos et cette mise en scène douloureuse. Pardon! Pardon’’ (tweet)

Eunice Zunon (web-humoriste) : ‘’ Je cherche depuis la raison qui aurait poussée toute une équipe de télévision à valider le traitement d’un sujet aussi sensible de cette manière… je cherche l’objectif qui était visé en proposant cet acte infâme, révoltant à la sagacité d’un public qui paraît immature mais qui en réalité a des limites vu ses réactions sur d’autres fautes plus minimes commises par d’autres chaînes. Je cherche, je cherche, je cherche…’’

Lire aussi : Brésil/ Des braqueurs attachent des hommes sur leur véhicule pour servir de boucliers humains contre les tirs des policiers

Charles Gnhoré (député) : ‘’ DIEU est DIEU ! Non et Non … encore Non !!! Ce n’est pas ça de la nouveauté. C’est faire l’apologie d’un mal à travers une mauvaise communication. Je condamne le viol et les violeurs. Je ne peux accepter l’idée d’une telle émission à fortiori sa présentation…’’.

Nassenaba Touré (cadre du RHDP) : ‘’ Je condamne fermement ces actes ignobles et ces propos de l’invité et de l’animateur qui viennent saper les efforts du gouvernement, des ONG et de ces anonymes qui dans la politique d’éradication de ce fléau… ».

Soum Bill (artiste zouglou) : ‘’ C’est violent le viol à la télé, j’ai juste vu quelques séquences de l’émission, heureusement d’ailleurs, parce que chaque rire a résonné fort dans ma tête, et le fumier qui était sur scène m’a juste donné envie de le buter. Yves de Mbella je sais que tu es quelqu’un de bien mais cette émission là, ça ne passe pas, désolé’’.

Lire aussi : Elle se marie vierge et n’a son premier rapport qu’après 4 ans : la raison

C’est donc une véritable descente aux enfers pour l’animateur qui vient d’être interdit à toutes les antennes radios et télés pour 30 jours par la HACA, la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle au moment où la direction de NCI le suspend.

Suite aux injonctions du partenaire officiel MTN, le COMICI a lui aussi retiré le « capricorne » de la présentation de la finale de Miss Côte d’Ivoire qu’il officie depuis plus de 10 ans. Aux dernières nouvelles, l’animateur serait placé en garde à vue pour être présenté au parquet dans les prochaines heures. Il est accusé entre autres d’apologie du viol. Fin de scène pour une émission qui avait tout de même son délire plaisant.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI