Nigeria : l’indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu absent à l’ouverture de son procès

Le chef du Mouvement indépendantiste pour les peuples indigènes du Biafra (IPOB) devait comparaître pour trahison et atteinte à la sécurité de l’État devant le tribunal d’Abuja, ce mardi 17 octobre. La famille de Nnamdi Kanu accuse l’armée de détenir secrètement l’indépendantiste.

Nnamdi Kanu n’était pas présent à la barre mardi 17 octobre pour l’ouverture de son procès très médiatisé. Jugé pour « trahison et atteinte à la sécurité de l’État », le leader indépendantiste pro-Biafra n’est pas apparu en public depuis un mois.

Nnamdi Kanu a disparu depuis le 14 septembre, lorsque sa maison d’Umuahia (sud-est) a été attaquée par les forces de l’ordre, selon sa famille et son avocat. Ces derniers accusent l’armée de détenir l’indépendantiste en secret, ce que les autorités démentent.

Jeune Afrique