Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

CAN 2019 : Voici le point des sélectionneurs virés de leur équipe

La CAN 2019 est celle de toutes les surprises, c’est définitivement certain. Scandales par ci, suspensions de joueurs par-là, éliminations de fortes têtes, limogeages de sélectionneurs, un vrai bazar.

A quelques heures de la finale de la CAN 2019, six sélectionneurs ont déjà été touchés par le vent du renvoi dans leurs équipes respectives.

Seedorf et Kluivert : Sélectionneurs du Cameroun

L’ancien footballeur de nationalité néerlandaise Clarence Seedorf reconverti en entraineur et son adjoint Patrick Kluivert ont débuté la compétition avec les lions indomptables gagnés par une seule envie : Celle de vaincre l’adversaire.

Lire aussi : Affaire « Agression d’Eudoxie Yao » : clash entre Yvidero et Mike le Bosso

Seulement, face au parcours peu glorieux du Cameroun, évincé du championnat en huitièmes de finale par le Nigéria (3-2), les deux managers ont été remerciés et c’est la fédération camerounaise de football (FECAFOOT) qui a annoncé la nouvelle à travers un communiqué de presse le 16 Juillet 2019. Ce n’est qu’en 2018 qu’ils sont passés aux commandes de l’équipe camerounaise.

Paul Put : (Guinée)

Eliminés en 8eme de finale de la CAN par les Fenecs (3-0), le syli national (Guinée) s’est séparé de son sélectionneur depuis 16 mois, le belge de 63 ans Paul Put, aussi impliqué dans une affaire de corruptions au sein de la sélection nationale.

Emmanuel Amunike : (Tanzanie)

D’origine nigériane, l’ex footballeur Emmanuel Amunike a été nommé sélectionneur de la Tanzanie le 6 août 2018. Ses performances n’ont pas séduit, il a été renvoyé peu après la sortie prématurée des Taifas Stars en phase de poule.

Lire aussi : Football : la CAF recrute Didier Drogba et Samuel Eto’o, les précisions d’Ahmad Ahmad

Javier Aguirre (Egypte)

D’aout 2018 à Juillet 2019, Javier Aguirre Onandia a tenté de se montrer digne des attentes placées en lui, mais ça n’a pas véritablement payé. L’élimination de l’Egypte en 8ès de finale de la CAN 2019 face l’Afrique du Sud, l’a poussé à la sortie.

Sébastien Desarbres (Ouganda)

Le français de 42 ans a servi l’équipe ougandaise de 2017 à 2019. S’il a réussi l’exploit de mener l’Ouganda au deuxième tour de la présente CAN, un fait rare depuis 1978, il a été remercié suite à l’élimination en huitième de finale de l’équipe face au Sénégal.

Carole G


VOUS AIMEREZ AUSSI


Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,