Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Dossier Coupé-décalé : Ces célébrités qui font honneur à la Rue Princesse… (3/3)

Ils sont nombreux, ces artistes qui ont fait leurs premiers véritables pas dans le monde du showbiz à partir de la fameuse Rue Princesse de Yopougon. De disc-jockeys pour la majorité, avec l’avènement du Coupé-décalé, ils se sont lancés dans la musique. Devenus célèbres depuis cette rue, certains sont retournés à leurs platines de DJ, mais continuent de vivre cette passion commune pour la musique à travers d’autres communes et d’autres cieux. Quelques exemples de ces célébrités parties de la Rue Princesse…

DJ Ramzy Werrasson : Le Lil Wayne des platines

Lire aussi : Fally ipupa victime de vol, plus de 8 millions auraient été emportés en plus des objets de valeur

De la carrière d’artiste, il est passé devant la caméra en tant qu’animateur télé sur Ivoire Music TV. A travers sa célèbre émission « Faha faha », Ramzy Werrason, qui se fait désormais appeler Ramzy le Danhéré, semble avoir trouvé une corde à son arc.

Parti de la Rue Princesse, le DJ aux multiples tatouages a fait du chemin avec les DJ Mulukuku, DJ Boombastik, Francky Dicaprkio et autres avant de s’envoler pour le Bénin suite à la crise qu’a connue le pays en 2011.

Rentré au bercail, le DJ artiste Coupé-décalé s’est essayé à autre chose sous la coupole du réalisateur Roland Le Binguiste avec l’émission « Faha Faha ».

Lire aussi : Foot/ Éliminatoires JO 2020 : Après avoir éliminé le Nigeria, les Éléphantes accueillies en héroïnes

Une production qui fera effet depuis les réseaux sociaux jusque sur les antennes de « Ivoire Music TV ». Après les maquis « Le Shanghai », « La Station » et autres espaces de nuit de la Rue Princesse, Ramzy le Danhéré continue l’aventure dans ce milieu en tant qu’animateur, disc-jockey et artiste chanteur. Il sillonne avec ses platines certains événements pour y mettre le show à travers ses belles sélections, lorsqu’il n’est pas à l’antenne ou en tournage.

Francky DiCaprio, fatigué de son succès à la Rue Princesse, à l’heure du réveil

Après DJ Caloudji, Francy Dicaprio est l’artiste Coupé-décalé qui a véritablement fait trembler la Rue Princesse avec son concept « Fatigué-fatigué ». Du « Must Bar » au maquis « Jet 27 » en passant par « Le Shanghai », le Ministère de la Joie avec DJ Kerozen où il a travaillé comme DJ, Francky Dicaprio circulait aisément dans cette rue.

Mais dès qu’il décidé d’emboiter le pas à ses amis Arafat, Kerozen DJ et autres en sortant, depuis le maquis la « Station », son concept « Fatiguer-Fatiguer », il était devenu impossible pour ce jeune homme aux cheveux de feu d’arpenter tranquillement désormais cette rue où il passait pourtant incognito quelques temps auparavant.

 

Lire aussi : Foot : Au chômage, voici le club où pourrait signer Bony Wilfried

Le succès était total. Francky Dicaprio a sillonné de nombreuses capitales africaines et européennes. Après quelques années de succès, c’était un black-out total. De nombreuses tentatives pour récidiver sont restés vaines jusque récemment. Avec persévérance néanmoins, il sortira en 2018, « Courez ». Grâce à cette sortie Francky est réveillé et debout. Il remonte peu à peu la pente comme l’a fait son ami Kerozen. Espérons que cela se passe pareillement pour lui dans les jours suivants.

DJ TV5 : Du Coupé-décalé à la Rumba congolaise

Il a fait ses armes dans le Coupé-décalé avec ses amis DJ Mareshal, Shegal Mokonzy, DJ Arafat, Mulukuku DJ et autres à la Rue Princesse. Grâce à ses attalakus percutants, ce jeune Congolais s’est fait remarquer comme son frère Erickson Le Zulu dans le Coupé-décalé. Avec l’avènement de ce courant musical, il se lance et c’est le contact avec le succès.

Sur une œuvre de sensibilisation à la paix, il sort le concept « Décaler dans la paix » avec un collectif. Après ce succès depuis la Rue Princesse, DJ TV5 va se construire une véritable carrière jusqu’à ce qu’il se retrouve dans la musique qui a bercé son enfance depuis le Congo : la Rumba Congolaise. Après donc les Attalaku DJ, il continue sa carrière solo tout en collaborant avec l’orchestre « Rumba’Stars » pour distiller de la bonne Rumba Congolaise.

Lire aussi : Zota et Emma Lohoues : Les deux stars fÈminines ivoiriennes ´ millionaires ª sur Instagram en 2019

DJ Mareshal : Le calme après avoir réveillé avec le « Seka Seka »

Au maquis « Le Shanghai », lorsque DJ Mareshal était présent, le maquis tremblait. Ses amis qui partageaient la cabine des DJ avec lui faisaient de la place. N’étant pas DJ à la base, sous le doigté des Mulukuku, Ramzy Werrason et autres, DJ Mareshal mettant une folle ambiance dans ce maquis, il sera remarqué par Serge Dogba qui lui offrira son premier test studio avec l’œuvre « Seka ».

Il n’en fallait pas plus à l’ex-membre de l’orchestre « Caterpillar » de Pierrette Adams pour faire exploser toutes les scènes lors de ses différentes prestations.

Mareshal s’impose à la rue Princesse où il retourne de temps en temps en se consacrant à sa carrière véritable. Après quelques concepts qui l’ont conduit en Europe et aux USA, l’artiste peine à rebondir ces derniers temps. Espérons que tout ira bien et mieux bientôt.

Outre ces derniers cités qui évoluent au plan national, nombreux parmi eux tels qu’Erickson le Zulu, Consty Yôby-Yoby, DJ Mackenzy, Innocent Versace, Sergent Killer et autres qui ont décidé de continuer cette aventure après la Rue Princesse, mais cette fois-ci dans l’Hexagone.

Réalisé par A.K

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,