Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Enquête exclusive : Comment les faussaires se servent du  »portefeuille magique » pour arnaquer les citoyens

Précédemment, dans nos colonnes, nous publions une enquête exclusive sur le phénomène du portefeuille magique, qui fait rage à Abidjan et dans le reste de la Côte d’Ivoire en ce moment. Cet article a mis à nu le fonctionnement de cette pratique mystique, ainsi que les graves dangers auxquels s’exposent ses adeptes, en l’occurrence les maladies mystérieuses, la mort et même la perte de l’âme.

Mais à ce fléau, vient s’ajouter un phénomène encore plus crapuleux. En effet, des arnaqueurs, assoiffés d’argent, se font désormais passer pour des féticheurs afin d’escroquer les individus voulant obtenir des portefeuilles magiques. Dans cette nouvelle enquête, nous faisons la lumière sur cette énième trouvaille des plus infernales. La situation est alarmante et les témoignages sont légion.

Lire aussi : Enquête exclusive: Le Bédou magique, la nouvelle trouvaille à Abidjan. De troublantes révélations (Partie 1)

Image associée« La fin justifie les moyens », dit l’adage, pour dire que certains sont prêts à user de tous les moyens, même les plus condamnables, les plus lugubres, pour atteindre leur objectif. Qu’importe la manière, la seule chose qui compte pour ces personnes, est d’accomplir leurs besognes. Et dans ce cas de figure, tous les coups sont permis.

Mais malheureusement, ce genre d’individus fourbes et tortueux, n’existent pas que dans les fictions. Ils sont bien de notre monde. Et aussi de notre pays, hélas.

En effet, la Côte d’Ivoire regorge aujourd’hui de nombre d’individus, prêts à tout pour gruger les honnêtes citoyens. Ces indélicats ne tarissent pas d’ingéniosité lorsqu’il s’agit d’élaborer des plans machiavéliques pour parvenir à leurs fins.

Lire aussi : Maman Poki ‘’J’ai entrainé ma fille dans la prostitution hélas ‘’

Résultat de recherche d'images pour "BEDOU MAGIQUE"Ainsi, après avoir mis au point plusieurs stratégies d’arnaque qui ont fait mouche par le passé, les quidams ont jeté leur dévolu sur un phénomène qui a pignon sur rue à Abidjan : le portefeuille magique (le portefeuille est appelé aussi« bédou» dans le langage de rue ivoirien, NDLR). Il s’agit d’une pratique consistant à réciter des incantations dans le but d’obtenir un portefeuille qui produit spontanément de l’argent.

De fait, sachant que de nombreux adolescents, et même des personnes majeures, fréquentent assidûment des féticheurs dans cette optique, les faussaires se font passer désormais pour ces féticheurs avec donc, pour ferme intention, de soutirer le maximum d’argent aux intéressés. Cela, Bernard, un jeune homme, à peine âgé de 20 ans, vers qui nous ont dirigé nos sources, l’a appris à ses dépens.

Lire aussi : Poki 12 ans, prostituée née de mère prostituée

Les témoignages sont légions…

« J’ai plusieurs fois essayé le portefeuille magique. Il ne m’a jamais réussi. Je suis allé une première fois chez un féticheur. Il m’a fixé le prix de ses portefeuilles. J’ai dépensé 100.000 FCFA pour avoir un portefeuille qui devait produire 200.000 FCFA par jour. Mais cela n’a eu aucun effet et je n’ai plus jamais revu ce féticheur. Je me suis rendu donc chez un second féticheur et c’était pareil », nous a confié Bernard.

Comme lui, Malick et Mohammed, deux frères originaires de la Guinée-Conakry qui vivent en Côte d’Ivoire depuis plusieurs années, ont raconté leurs ‘’mésaventures’’.

« Nous avons aussi été escroqués par ces faux féticheurs. Celui que nous avons consulté nous a demandé une forte somme d’argent pour nous rendre riche en retour. Etant donné que nous faisons un petit commerce, nous avons utilisé tout notre fonds pour le donner à ce féticheur. Mais nous ne sommes jamais devenus riches », ont-ils témoigné, avec un sentiment de profonde déception sur le visage.

Lire aussi : Magic System sur la tombe de feu Papa Wemba au Congo (+images)

Mais comment opèrent nos individus sans foi ni loi ? Leur technique est simple.
Le mode d’emploi des quidams

Résultat de recherche d'images pour "BEDOU MAGIQUE"Avec l’avènement des nouvelles technologies, entre autre, la prolifération des téléphones portables modernes et le service web offert à moindre coût par les opérateurs de téléphonie mobile, avoir accès à internet est chose facile. Dorénavant, tous les âges et couches sociales ont la capacité de se connecter au monde virtuel sans vraiment même fournir de gros efforts.

Et quand ils ont accès à internet, les utilisateurs affluent massivement vers les réseaux sociaux (facebook, whatsapp, snapchat etc…). De plus en plus prisés, ces réseaux sociaux permettent à plusieurs communautés d’échanger des messages ou des informations dans un cadre restreint.

Avec ces réseaux sociaux, l’on a même la possibilité d’adhérer à des groupes pouvant accueillir des centaines, voire des milliers de personnes, autour d’un même centre d’intérêt : le sport, la musique, l’humour, la politique ou encore les faits divers.

Lire aussi : Ahmed Souané : Fin du brillant parcours d’un acteur modèle

Résultat de recherche d'images pour "BEDOU MAGIQUE"C’est donc pour toucher le maximum de monde, que les escrocs ont fait de cette plateforme, leur domaine de prédilection. Ils s’inscrivent sous des faux comptes, et se présentent comme des ‘‘bienfaiteurs’’ voulant venir en aide aux personnes en quête de richesse financière.

Ils élaborent ensuite une liste fictive de services et usent de la détresse des intéressés afin de les manipuler à leur guise. Lorsque les victimes semblent mordre à l’hameçon, les faussaires emploient une méthode élémentaire, visant à éloigner tous les soupçons potentiels : proposer une rencontre physique. Lors des rendez-vous, qui se tiennent généralement dans des cabanes de fortune (familièrement appelées sicobois), ces arnaqueurs, tels des acteurs de cinéma, feignent d’imiter des féticheurs authentiques afin de bluffer leurs victimes. Une fois cette étape franchie, ils récupèrent l’argent de leur « proie » à qui ils font des promesses qu’ils n’auront jamais eu l’intention de tenir.

Lire aussi : Obsèques d’Ahmed Souaney: Adama fond en larme au pupitre…

Le portefeuille magique, une pratique à hauts risques

« Nous avons rencontré plusieurs personnes, des amis et leurs amis, qui ont vécu cette même situation. C’est ainsi que nous avons eu vent de cette méthode. Nous nous en voulons encore d’avoir été naïfs à ce point. Heureusement, il ne nous est rien arrivé de grave, à part l’argent que nous avons perdu »

nous ont expliqué nos interlocuteurs avec une bonne dose de regrets.

Lire aussi : Magic System sur la tombe de feu Papa Wemba au Congo (+images)

D’une manière ou d’une autre, le désir ardent du portefeuille magique expose à toutes sortes de risques. On ne le dira jamais assez. S’il ne destine pas ses adeptes à la dérive, à la mort et pire encore, à la perte de leur âme, il les conduit tout droit à la diète financière, et même à une grave déprime pouvant aboutir à des troubles mentaux. Il est donc urgent d’interpeller tout un chacun. Parents, enfants, adultes, jeunes, femmes, hommes, autorités, citoyens lambda… Nous devons tous prendre conscience et prendre des mesures qui s’imposent, pour éviter à la jeunesse ivoirienne de sombrer dans le chaos. Car pour emprunter une citation du philosophe français Albert Camus, « si la fin justifie les moyens, qu’est-ce qui justifie la fin ? ».

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,