Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

La nuit des vétérans de la musique ivoirienne : Soro Guillaume rejoint Allah Thérèse sur scène

La grande cantatrice de la chanson Baoulé était à l’affiche de la 1ère édition de la grande nuit de la nuit des vétérans de la musique ivoirienne. Allah Thérèse et son mari N’goran Laloi ne se sont point laissés griser par le poids de l’âge. Elle n’a plus ses déhanchements et son démarrage telle une toupie d’antan, mais sa voix cristalline et son beau sourire qui laisse découvrir sa brèche, continuent d’enchanter.

Lire aussi : Nuit des Vétérans de la musique Ivoirienne : Bedos ordonne, Soro Guillaume exécute

Lui se retrouve avec une vue fortement baissée mais n’a rien perdu de sa maestria à l’accordéon. Toutefois, Allah Thérèse et son mari N’goran Laloi tiennent encore debout. Le public de la nuit des vétérans de la musique ivoirienne les a retrouvés avec grand plaisir. Ce couple venu Konankokorekro, un village situé à une vingtaine de km de la ville de Toumodi, a encore une fois émerveillé. Pour ce jour, 7 Août, on ne pouvait pas trouver mieux que cette pionnière de la musique du terroir pour chanter la paix et l’indépendance de la Côte d’Ivoire, notamment à travers son titre Fô’ondi.

Lire aussi : La nuit des Vétérans de la musique ivoirienne : Bailly Spinto phénoménal !

Elle y relate comment les Houphouët-Boigny, Ouezzin Coulibaly, Marie Koré et autres ont acquis l’indépendance de la Côte d’Ivoire pour la liberté et la paix de leur peuple, au prix de leur sueur, leur sang et même leur vie… Très touché, le Président de l’Assemblée Nationale, Soro Guillaume s’est levé de son siège pour rejoindre ‘‘la vielle mère’’ sur la scène, pour la congratuler, en compagnie du ministre Bandama Maurice.

2A

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,