Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Histoire du monde Sud-Kivu/ Mauvais état des routes – Les populations obligés de transporter leurs cadavres à moto

Un corps dans un linceul, attaché verticalement à des morceaux de bois pour le tenir en équilibre alors qu’il est mis sur une moto pour traverser le Sud-Kivu vers le Nord-Kivu deux provinces de la RD Congo. Cette scène irréaliste est pourtant fréquente dans la région car les populations endeuillées sont confrontées à la rareté de véhicules. En cause la dégradation accentuée des infrastructures routières plus adaptées aux deux roues.

Lire aussi : Son professeur lui demande de se couper les cheveux colorés – Elle se pointe à l’école avec une arme à feu…

Le corps avant d’être embarqué sur la moto se fait plier les jambes, auxquelles l’on met parfois des souliers. Et le prix du transport est aussi exorbitant. Entre 200 et 300.000 f congolais. Mais des voix s’élèvent dans la population qui voit en cela une profanation des corps des défunts.

Dylaurette YOUKOU

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.