Le pape en Birmanie et au Bangladesh fin novembre

Le pape se rendra en Birmanie du 27 au 30 novembre et au Bangladesh du 30 novembre au 2 décembre. Il a doté les deux pays d’Asie, comptant des communautés catholiques très minoritaires, de leur tout premier cardinal.

 media
Le pape François sur la place Saint-Pierre, au Vatican, le 30 avril 2017.

En Birmanie, François visitera Rangoun et la capitale Naypyidaw. Au Bangladesh, il se rendra uniquement à Dacca, la capitale, selon un communiqué du Saint-Siège.

Le sort de la minorité musulmane des Rohingyas, un sujet cher au pape François, devrait logiquement être abordé durant ce déplacement.

« De tristes nouvelles sont arrivées sur la persécution de la minorité religieuse de nos frères Rohingyas », a déclaré dimanche le pape devant des milliers de fidèles réunis sur la place Saint-Pierre pour l’angélus.

Près d’un centaine de morts ce week-end 

« Je voudrais leur exprimer toute ma proximité. Et nous tous demandons au Seigneur de les sauver et d’inspirer des hommes et des femmes de bonne volonté pour qu’on les aide à ce que tous leurs droits soient respectés », a-t-il ajouté.

Depuis vendredi, des affrontements entre forces de l’ordre birmanes et rebelles rohingyas ont fait au moins 92 morts, dont 12 membres des forces de sécurité selon la police. Des milliers de civils de la minorité musulmane ont fui vers le Bangladesh voisin dont une partie se sont vus refuser l’accès.

Rfi.fr