Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Par jalousie, son petit-ami partage les vidéos de leurs ébats dans toute la ville…

Les faits se déroulent à Louga, au Sénégal.

Une jeune lycéenne avoisinant fraîchement la vingtaine a été la malheureuse victime d’un ex petit ami qui n’a pas supporté la rupture. Il a divulgué les vidéos de leurs ébats dans toute la ville ou presque…

Rose (nom d’emprunt) était loin d’imaginer ce qui l’attendait quand elle a rencontré cet homme.

Lire aussi : Son père décède dans ses bras, désemparé il tente de se jeter du 8ème étage

Elle se souvient: « J’ai fait la connaissance de B.N durant la campagne électorale pour la présidentielle passée. Cet après-midi-là, je revenais de l’école. Après, nous avons sympathisé et je lui ai filé mon numéro de téléphone. Le lendemain, il m’a invitée chez lui. Dans le secret de sa chambre, nous avons entretenu une relation sexuelle qu’il a filmée avec son téléphone portable. Il m’avait assuré qu’il allait supprimer toutes les images ».

Après une relation qui a tourné court, l’homme a utilisé les photos et vidéos contre son ex copine.

Lire aussi : Voici la fille aux jambes les plus longues au monde

Les répercussions ont été dramatiques. La jeune fille a dû quitter ses études pour se replier sur Dakar.

« Je voulais me suicider » confesse t-elle. Puis de poursuivre:

« Ma réputation et ma dignité ont été bafouées. Mes parents rasaient les murs, parce que ma nudité a fait le tour du monde. Finalement j’ai pris mon courage à deux mains pour porter plainte contre lui. Il m’a déjà tué. Mes futurs enfants pourront, un jour, tomber sur ces images. Que penseront ils de leur mère ? Je demande réparation et je souhaite que justice soit faite ».

Tel est le cri de coeur d’une fille qui s’est donnée par amour sans mesurer et paie les conséquences du fait d’être filmée…

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires