Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

People – Prégnon William, l’adolescent qui a ému les internautes sur NCI ne serait qu’un menteur

Dans l’édition des Femmes d’Ici du 16 juin 2022 dont le thème était ‘’ceux à qui la vie n’a pas fait de cadeau’’, Kadhy Touré et ses chroniqueuses ont illustré l’émission par la vidéo d’un adolescent du nom de Prégnon William qui, au-delà de l’animatrice et ses chroniqueuses, a ému les téléspectateurs et internautes aurait menti.

Le jeune homme avait en effet raconté la triste histoire de sa vie selon laquelle durant la crise post-électorale en 2011, il aurait perdu tous ses parents, des éclats d’obus les ayant tous tués, le laissant avec un bras une charpie. Il aurait été le seul survivant de la cour où il vivait à Abobo. Devenu enfant de la rue, il vit désormais dans un taudis à la Riviera, derrière un garage. A cause de son handicap (le bras n’est plus fonctionnel), on lui refuserait partout du boulot.

Lire aussi : En plein cambriolage, il se fait tirer dessus par erreur par un membre de son gang (video)

Son histoire a tellement ému la toile et les internautes qu’il a fait pleurer Kadhy Touré et ses chroniqueuses. Dans la foulée, Hassan Hayek et ses bénévoles ont annoncé un soutien de taille à l’enfant. Mais une information de dernière minute vient de dévoiler William Prégnon qui serait un fieffé menteur.
C’est une dame, qui s’est présentée comme sa tante qui l’a confondu par un recadrage repris par AfrikSoir.

Lire aussi : Ce peuple se douche chaque matin avec de l’urine de boeuf…voila pourquoi (+video)

En réalité, William Prégnon a effectivement été victime d’éclats d’obus mais à Tabou et non à Abobo et c’était en 2002 et non en 2011. Son père est mort mais sa mère, elle, serait toujours en vie à Abobo où elle vivrait dans une maison de trois pièces.

Délinquant, drogué, William Prégnon aurait abandonné l’école et pour ne pas subir les remontrances de la famille, il a préféré fuir la maison, d’où cette vie d’enfant de la rue qui a apitoyé certains ivoiriens.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI