Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

People – Recrutements clandestins des adolescents pour films pornographiques, Hassan Hayek tire la sonnette d’alarme

La location des résidences connait actuellement une ère de prospérité à Abidjan. Si on peut comprendre que des hommes d’affaires les affectionnent pour des rendez-vous d’affaires, il est vraiment difficile que de jeunes adolescents y élisent domicile.

Lire aussi : Cameroun : le journaliste Paul Chouta enlevé et tabassé par des inconnus

Il y a quelques jours, des journaux ont fait état de ce que des adolescents aient été surpris dans une résidence consommant de l’alcool et de la drogue. Pour leur âge (variant entre 14 et 17 ans), ce n’est pas normal, un vice entrainant un autre et les risques énormes quant à la perspective de tomber dans le piège de recruteurs de films pour adultes.
Hassan Hayek, le patron de Bénévoles des Premiers Secours vient, dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, de tirer la sonnette d’alarme. Pour le philanthrope, il existerait des structures de production de films pornographiques qui recruteraient de jeunes gens : ‘’…Attention! D***** et notre jeune ! Ceux-là recrutent aussi sur Facebook! Soyons vigilants et surveillons nos enfants’’.

Lire aussi : Chantal Taïba tombe sous le charme de la voix de Roseline Layo

Pour rendre sa mise en garde vivante, Hassan Hayek a publié le témoignage audio d’une jeune fille qui aurait été contactée pour ledit projet : ‘’…j’étais dans mon fil d’actualité Facebook quand je suis tombée sur une publication de ‘’D*****Africa’’ pour un recrutement de nouveaux modèles pour des films adultes. J’ai donc envoyé un message au compte pour dire que j’étais intéressée par ça ; ils ont donc envoyé un formulaire demandant mon sexe…le casting était de 25.000 fcfa pour les hommes et gratuit pour les filles et qu’elles auront une voiture à leur disposition pour leur déplacement jusqu’ à Azalaï hôtel où aura lieu le casting…’’.

Lire aussi : People : Les milliards de l’acteur culturel Ezezo Tuyau contestés sur la toile

Des propositions alléchantes pour appâter les âmes naïves de ces adolescentes, surtout qu’Hassan Hayek précise que la jeune fille de l’audio n’avait à l’époque (il y a deux ans) que 11 ou 12 ans. C’est dire combien la pente est glissante. Dieu seul sait combien d’autres adolescents qui n’ont pu échapper à cette dépravation des mœurs. Le loup est dans la bergerie et tous les parents sont avertis.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI