Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Abidjan, Sécurité: Les microbes quittent Abobo pour Yopougon, Adjamé et koumassi

Les mesures prises par les autorités ivoiriennes en vue de donner une nouvelle image à la commune d’Abobo inquiètent de plus en plus les enfants en conflit avec la loi. Traqué par les hommes du Commissaire de police du 34 Arrondissement d’Abobo Baoulé, jusqu’à dans leurs dernières cachettes, les microbes ont choisi de quitter leur nid, pour d’autres communes du district d’Abidjan. Depuis plusieurs jours, ils font des victimes dans les communes de Yopougon, Adjamé et Koumassi. Le lundi dernier, ces bandits ont régné en maître incontesté dans la commune d’Adjamé plus précisément au quartier 220 logements (Secteur du Djadjéli) faisant plusieurs victimes.

Lire aussi : Côte d’Ivoire, Santé : Le social et l’amour du prochain ont quitté certains services

Quelques jours avant, des victimes des microbes ont été enregistrées au quartier de Yopougon Sogefiha Solic 1, non loin du Lycée Aimé Césaire, où selon des témoins ils ont opéré durant plusieurs minutes à visage découvert. Quant à la commune de Koumassi, les agressions des microbes et autres sont de plus en plus fréquentes. Cela, sans compter les vols et autres braquages dans les Taxis. « Contrairement à ce que pensent plusieurs personnes, les microbes n’ont pas disparu, ils ont juste changé de stratégie et de commune. Les vols et autres agressions sont légions. Vivement que les autorités trouvent une solution pour éradiquer ce souci. » Nous ont témoigné certaines victimes.

KOKOA Stéphane

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,