Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Zouglou, Révolution : Ils racontent ce que Eric Patron leur a apporté

Talentueux, auteurs de textes pertinents, Prométhée, Saï Saï, Isso et Zokora, constituent l’élite de la nouvelle génération d’artistes Zouglou.

Depuis 2008, leurs nombreux titres à succès leur ont permis d’écumer les différents espaces du pays, et de visiter plusieurs capitales à travers le monde : Paris, Bruxelles, Milan, Genève, Ouagadougou, Bamako, Lomé… pour ne citer que ces villes. Un véritable succès qu’ils doivent, en partie à Eric Patron. Celui-là même qui a cru en eux, en leur ouvrant la voie de la réussite.

Lire aussi : Entretien : Serge Beynaud ‘’Pourquoi j’ai choisi l’Elysée Montmartre ‘’

Alors, lorsqu’ils décident de parler de celui qu’ils appellent affectueusement « Le parrain », c’est avec beaucoup d’émotion. « L’on résidait dans le quartier de Yopougon Cité Verte, et c’était dur pour les jeunes artistes que nous étions. Pour nos répétitions, on se rencontrait à côté d’un salon de coiffure. A cette époque Eric Patron habitait le même quartier que nous. Un jour, Alex Meindiet, son frère aîné, qui vivait aussi à la Cité Verte, lui a parlé de nous, et qu’il devait aller nous écouter et voir comment il pouvait nous aider.

Lire aussi : Festival International du Rire 9eme édition : Les nouveaux talents à l’honneur

Eric Patron est descendu et s’est assis à quelques pas de nous. On avait connaissance de son talent d’artiste-chanteur ; alors, sa présence nous a intrigués. Il nous a écoutés jouer, et nous a dit qu’on avait du talent, puis nous a remis un billet de 10.000FCFA, en guise de transport pour nous rendre à la première partie du spectacle du groupe ‘’Patron’’ à Abobo dans la soirée. Nous étions heureux, comme jamais. Puis il nous a demandé de faire toutes les premières parties du groupe Patron » Ont-ils raconté sur leur rencontre avec Eric Patron.

Lire aussi : Pour ses 10 ans de carrière, Serge Beynaud va visiter 18 villes

Puis d’ajouter : « Eric Patron nous a dit qu’il sentait qu’il avait un son qui nous manquait. Et, que cette œuvre allait nous ouvrir la voie du succès. Il nous a dit de composer un texte, et que si ce texte était bon, il allait poser sa voix afin de nous apporter son aide. Ce jour-là, aucun membre du groupe n’a dormi. Nous avons composé durant plusieurs heures. Lorsqu’il a écouté notre texte, il l’a apprécié. Nous nous sommes rendus chez Patché, le même jour. C’est comme ça, que le titre « Chagrin d’amour » a vu le jour, sous la direction artistique de notre parrain, Eric Patron. Un homme plein de sagesse»

KOKOA Stéphane

*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles d’abidjanshow.com est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,