Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Affaire Alain Gouaméné/ Sory Diabaté : Suspendu, l’ex-gardien ivoirien s’explique et réclame justice

Le mercredi 26 septembre dernier, le président de l’association des anciens footballeurs ivoiriens, Alain Gouaméné et le vice-président de la FIF Sory Diabaté, ont livré un spectacle peu honorable lors de l’émission Radio foot internationale de RFI, qui s’est déroulée à l’Hôtel du golf d’Abidjan.

Faisant partie des invités de marque, ce jour, les deux hommes se sont embourbés dans un véritable crêpage de chignons décrié par tous.

Alain Gouaméné s’est, plus tard, lors d’une conférence de presse, confondu en excuses en expliquant sa version des faits.

Lire aussi : Crise ivoirienne : Le Président Laurent Gbagbo dit tout dans un ouvrage annoncé

La sanction est tombée par la FIF il y a de cela un mois et ce dernier a écopé d’une suspension de deux années (dans l’exercice de ses fonctions) suivie d’une amende de 2. 000.000 francs CFA. Une décision qui lui passe au travers de la gorge. Il a donc décidé de saisir la commission de recours de la FIF. Portant une lettre à la commission, il est revenu sur cette fameuse altercation en implorant la clémence de l’organisation et réclamant pleine justice.

Lire aussi : CAN 2019 : Eto’o contraint de ne pas tenir ses promesses

Dans les extraits de cette lettre relayés par Mondialsport.net, l’ex-gardien de but ivoirien se confond à nouveau en excuses en expliquant toutefois que Sory Diabaté lui aurait manqué de respect, à lui, à sa famille, à sa carrière et porté atteinte à son honneur.

Il a terminé en demandant une sanction uniforme aux deux parties, à défaut d’une clémence. Notons que des deux protagonistes, Alain Gouaméné est le seul pour l’instant, à avoir écopé de cette sanction.

Cette doléance changera-t-elle la donne ?
Observons…

Carole G

Commentaires

Commentaires