Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Affaire « Supporters ivoiriens chassés: Voici la version officielle des faits

Avant le match Côte d’Ivoire – Namibie remporté par les Éléphants (4-1), les supporteurs du comité national de soutien aux Éléphants (CNSE) avaient reçu l’ordre de se rendre au stade avec leurs bagages. Les journalistes composant la délégation ivoirienne avaient également été prévenus.

Selon un proche du ministre ivoirien des sports, les informations relayées concernant ce sujet n’ont rien n’à avoir avec la réalité. Car dit-il, les supporteurs et journalistes savaient qu’ils devaient regagner Abidjan dans la nuit du lundi 1er au 02 juillet comme signifié sur leurs billets d’avion.

Lire aussi : Moqueries, lesbianisme, humour de mauvais goût … Eunice Zunon fait des révélations

En effet, les voyages sont programmés selon un package offert. Et donc les supporters devaient rentrer à Abidjan après le 1er Tour qui s’achève pour les Éléphants ce lundi, après la victoire contre les « Brave Warriors » qui les hisse en 8es de finale.

Mais au lieu de négocier avec le ministère de tutelle, les supporters se sont dressés contre cette réalité en accusant le ministre. Une situation qui a provoqué un tollé médiatique.

Une décision gouvernementale !

Notre source nous explique encore que le prochain match des Éléphants devant avoir lieu le lundi 8 juillet, le gouvernement a décidé de rapatrier la délégation de 70 personnes (60 supporteurs et 10 journalistes) comme prévu et stipulé. Cela, pour éviter de dépenser durant ces jours creux car les frais seraient très lourds.

Lire aussi : Wilfried ZAHA : « Voici pourquoi le maillot ivoirien est si important pour moi » (+vidéo)

Les supporters ont encore l’occasion de retourner en Égypte avec une délégation au choix du CNSE avant le prochain match des Éléphants, et ainsi de suite. Une méthode qui s’avère plus pratique et plus économique.

Le ministère dénonce et accuse à son tour…

Cependant, le ministère dénonce une « mauvaise foi » de certains supporteurs qui ont crié au scandale alors qu’ils « savaient pertinemment » qu’il devaient quitter l’Égypte après le premier tour. Pour l’heure, la délégation ivoirienne, avec le ministre Danho Paulin en tête, est en route pour Abidjan. Une deuxième délégation devrait donc prendre le relais pour le stade des 8es de finale.

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,