Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Ange-Didier Houon : Les temps forts de la folle semaine qui a suivi son décès

Depuis le décès du monument du Coupé décalé, l’actualité a bougé et continue de bouger comme rarement auparavant.

De la Côte d’Ivoire jusqu’aux extrémités de la Terre, le sujet qui a présentement pignon sur rue est l’accident du monument musical qui lui a couté la vie ce 12 Août 2019.

Âgé de seulement 33ans, Houon Ange-Didier (dit Arafat Dj) est celui qui a exporté le mouvement Coupé décalé après le décès de son concepteur, Douk Saga. Sacré grand roi du Coupé décalé pendant 15 années d’affilée, la notoriété d’Arafat DJ s’étend mondialement.

Sur sa moto, le 11 Août 2019, le leader incontesté de la « Chine populaire » (le nom de son immense groupe de fans) et de la Yorogang a tiré sa révérence peu après être entré en collision avec une voiture, non loin de son lieu d’habitation (Abidjan, Cocody Angré).

Lire aussi : Dj Arafat feat Dadju (audio) – C’est pas volé

Cela fait maintenant une semaine qu’on parle de ce grand homme au passé, même si les hommages partout dans le monde, ne cessent de parvenir à sa famille et de la Côte d’Ivoire son pays.

Retour sur une semaine bien trop mouvementée, à rebondissements, à donner le tournis…

Entre déni, colère et regrets…

Pour la Côte d’Ivoire toute entière ainsi que l’ensemble des fans de l’artiste partout dans le monde, croire au départ inopiné de ce bon vivant n’était pas concevable. Bien qu’annoncée et relayée par des médias crédibles, la disparition brutale du Daishikan est apparue pour beaucoup comme un ultime buzz de la star du Coupé décalé.

Les grands fans de l’artiste lui en veulent de les abandonner ainsi, à seulement 33 ans et au firmament de sa gloire.

Incompréhension, grincements de dents, regrets, déni, telles sont les diverses émotions qui ont et continuent de rythmer les cœurs après une semaine de séparation.

Lire aussi : Gohou rend hommage à DJ Arafat à son spectacle ( Vidéo)

Au final, que l’on ait été fan de la musique de l’artiste de son vivant ou non, son départ a le mérite de provoquer en chacun une douleur incommensurable.

Entre spéculations et accusations…

Comme si la douleur n’était pas déjà assez vive, il faut composer avec les rumeurs et interprétations mal placées qui font rage sur la toile.

En effet, certains internautes trop passionnés font cas de la trop grande sérénité de la mère du défunt qui, selon eux, « s’affiche tout sourire » après cette grosse perte.

D’autres traitant certaines personnes publiques qui pleurent la mort de l’artiste, de fourbes, d’hypocrites et de mesquins.

En ce qui concerne les accusations et la situation de responsabilité, certains n’y vont pas de main morte :

pour elles, le Daishikan serait parti par la faute de tous ceux qui l’ont acculé moralement, par la faute de tous ceux qui ne l’ont pas compris de son vivant.

 

Le milieu musical ivoirien en branle…

Comme un boum, le décès de l’artiste a plongé le monde artistique dans la tristesse. Broyant du noir, certains ont pris de grandes décisions. C’est le cas de Kedjevara qui a annoncé la suspension de sa carrière pendant une année ; quant à Claire Bahi, elle a décidé du report d’un grand concert prévu.

De son côté, Ariel Sheney a dû annuler certains spectacles ; idem pour Elown de Kiff No Beat qui, meurtri, a annoncé son départ des réseaux sociaux pendant un moment…, pendant que d’autres ont décidé de pousser la chansonnette en guise d’hommage (Yabongo Lova qui a improvisé un freestyle hommage et de la star Petit Denis, en studio pour un grand hommage).

Lire aussi : 30ans de carrière de Gohou Michel: Samuel Eto’o et son épouse au rendez-vous

Une chose est sûre, le départ du Daishikan laisse de grandes traces, des vives blessures qui se panseront lentement, le temps aidant…

L’ombre d’un espoir avec l’épisode de la « resurrection »

Koffi Du Christ, l’homme qui a fermement prétendu avoir reçu la mission de faire lever le Daishikan de son lit de mort, à un temps entretenu cet espoir chez les fanatiques du défunt.

Par des vidéos postées sur le réseau social Facebook, « l’homme de Dieu » a demandé à la famille le droit d’accéder à la dépouille de boss de la YoroGang. Une requête qui n’a, semble-t-il, pas été acceptée.

Et pourtant, quelques personnes y croyaient….

Un hommage dignement rendu…

A homme d’exception, hommage exceptionnel. Plusieurs pays se sont mis en branle, dédiant des journées à Houon Ange-Didier qui leur a fait découvrir et aimer le Coupé décalé.

A Abidjan, le lieu de son accident s’est mué en véritable endroit de recueillement, le monde ne cesse d’affluer.

La vérité bien que rude s’impose à tous. L’icône du Coupé décalé, l’homme aux concepts singuliers s’en est allé, voilà une semaine. Sa mémoire honorée et saluée partout le monde retentira à jamais sur la terre des hommes.

Que la terre lui soit légère….

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,