Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Arafat Dj, Ténor, Toofan, Ariel Sheney, Maître Gims… pour la valorisation de la tradition africaine

Longtemps, il a été dit aux artistes africains qu’il fallait chanter comme les occidentaux pour mieux se vendre. Un conseil qui a été suivi à la lettre par l’élite musicale africaine, durant plusieurs années.

Aujourd’hui, les enfants d’Afrique ont décidé de valoriser et de promouvoir la tradition africaine sur le Vieux continent.

Lire aussi : Shan’l : Son dernier « goumin » a été vécu à Abidjan

Pour ces derniers, il faut mettre un terme à cette façon de faire de la musique et imposer les rythmes africains aux occidentaux. Chose qui leur réussit bien. Arafat Dj, Maître Gims, Dadju, Ariel Sheney, TooFan, Tenor et bien d’autres sont retournés à leurs traditions. Ils sortent des titres dont les rythmes, la mélodies et textes sont issus du terroir africain.

Lire aussi : Le milliardaire Aliko Dangoté chez le styliste Pathé’O…

 » Les artistes africains ont décidé de retourner à la tradition et de mieux vendre la culture africaine. Ils sortent de plus en plus des titres tirés du terroir africain. Et cela leur réussit bien. Aujourd’hui, ils ont conquis le marché européen. Ils se vendent super bien », a affirmé Moussa Soumbounou, CEO Universal Africa lors de sa participation à la conférence débat sur les opportunités liées aux tournées africaines.

Une belle cérémonie qui a eu lieu ce jeudi 11 avril à l’auditorium du palais de la culture de Praia

KOKOA Stephane

Commentaires

Commentaires