Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

CAN 2019 / Eléphants : une lueur d’espoir à faire valoir contre l’Afrique du Sud

L’équipe de Côte d’Ivoire a su rebondir après sa défaite contre l’Ouganda en infligeant une correction (4-1) à la Zambie. Pour une fois, les Éléphants ont livré une prestation spectaculaire, contrairement au niveau de jeu décevant régulièrement proposé ces dernières années.

Le jeu et les joueurs !

Conscient que le milieu de terrain fait défaut depuis des lustres, Kamara Ibrahim a décidé d’appliquer quelques changements dans ce secteur. « Kamso » a préféré titulariser Serey Dié plus bas sur le terrain, sur le même alignement que Franck Kessié, donnant plus de responsabilités à Seri Jean-Michaël. Le joueur de Fulham a alors exploité convenablement sa position qui lui a permis de délivrer une passe décisive à Kodjia (1-1) et d’inscrire aussitôt le but de son équipe (2-1).

Lire aussi : Zota et Emma Lohoues : Les deux stars fÈminines ivoiriennes ´ millionaires ª sur Instagram en 2019

Le réveil d’un milieu de terrain longtemps tapi dans l’ombre

De plus, ce milieu de terrain si décrié a progressé dans la construction du jeu qui a permis aux avants-centre d’obtenir des ballons de qualité afin de mieux se porter vers l’avant. D’où les démonstrations de force de Wilfried Zaha et de Roger Assalé qui ont été décisifs sur les buts de Maxwell Cornet (3-1) et de Bony Wilfried (4-1) qui ont permis d’aggraver la marque.

Lire aussi : Zota et Emma Lohoues : Les deux stars fÈminines ivoiriennes ´ millionaires ª sur Instagram en 2019

Une belle victoire, mais encore des lacunes

Cependant, l’unique réalisation zambienne interpelle car inscrite sur penalty. C’est bien la troisième fois en trois rencontres que la Côte d’Ivoire concède un but sur cet exercice. Une situation qui s’explique en partie par un mauvais marquage des joueurs adverses et un placement ou mouvement parfois inadapté des défenseurs ivoiriens qui les oblige à commettre une faute.

Lire aussi : Zota et Emma Lohoues : Les deux stars fÈminines ivoiriennes ´ millionaires ª sur Instagram en 2019

De plus, l’on reste perplexe car l’une des lacunes de cette sélection ivoirienne, c’est bien son inconstance. Rarement, cette équipe a habitué le public à une série de plusieurs matches consécutifs avec un rythme de jeu élevé.

Qu’importe… Les hommes de Kamara Ibrahim semblent avoir trouvé le bon ajustement. Reste à confirmer face à une sélection sud-africaine (le 24 juin) qui part en Egypte avec un seul match dans les jambes suite à l’annulation de sa rencontre face à l’Angola initialement prévue ce mercredi après midi.

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,