Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

CAN 2019 / Penalty manqué de Serey Dié : Le manque de sagesse de DJ Arafat fortement condamné

DJ Arafat a décidément du mal à en finir avec ses vieux démons. Dans la foulée de l’élimination de l’équipe de Côte d’Ivoire en quarts de finale de la CAN 2019 après une défaite aux tirs-au-but contre l’Algérie, l’homme a couvert d’injures le capitaine des Eléphants, Serey Dié.

Lire aussi : Affaire Stelair – Ariel Sheney : L’équipe de Stelair s’exprime…

Les graves injures d’Arafat…

En effet, « Beerus Sama » a proféré des paroles virulentes envers le milieu de terrain ivoirien, et cela, pour la simple raison que ce dernier a manqué un pénalty qui a éliminé les Eléphants en quarts de finale de la CAN 2019, au terme du match contre l’Algérie qui s’est soldée par la séance des tirs-au-but.

« Y’a pas plus maudit que toi », a sèchement lancé Arafat sur sa page facebook.

Et pourtant, Serey Dié s’est battu comme un beau diable

Faisons observer à l’artiste Coupé-Décalé, que Goeffroy Serey Dié a été très en vue depuis le début de la compétition. Excellent dans la récupération et combattif dans son milieu de terrain, il a parfois proposé des jeux de passes et des relances, qui ont été décisifs pour son équipe. Lors du choc face à l’Algérie, le joueur de 34 ans s’est encore illustré parfaitement, grâce notamment à ses nombreux duels remportés, et ses belles récupérations. Malheureusement, il a subi un énorme coup du sort, en manquant un penalty qui a qualifié les Algériens.

La déception est grande. La douleur, profonde. Mais le football est aussi fait d’échecs. En 2012, Didier Drogba a manqué son penalty en finale de la CAN 2012 contre la Zambie, un geste qui a couté en partie, la défaite des Eléphants. La même année, Lionel Messi a échoué face à Petr Cech dans une demi-finale de la Ligue des champions entre Chelsea et le FC Barcelone qui a été éliminé. Les Michel Platini, Gabriel Batistuta et autres, ont également raté des pénaltys.
Arafat doit prendre conscience de son rôle !

Comment alors, une icône nationale peut avoir cette macabre audace de proférer des injures à l’endroit d’un homme qui s’est battu pour son pays ? Même ses fervents inconditionnels ont décrié ses propos, évoquant son manque de sagesse. Ses propos sont d’autant plus risibles, qu’il ne dispose pas d’un passé irréprochable, lui qui a longtemps été impliqué dans des scandales, procès, bagarres ou coups et blessures sur une tierce personne. Des erreurs que l’artiste dit encore regretter aujourd’hui.

Lire aussi : CAN 2019 : Le message de consolation de Didier Drogba à Serey Dié

On pourrait comprendre qu’Arafat est attristé par cette élimination des Eléphants, mais cela ne devrait pas le pousser à agir de la sorte. En tant que porteur de voix et idole d’une jeunesse, il devrait plutôt donner l’exemple, en se montrant solidaire et consolateur, et non d’être à la base de nouvelles polémiques internes, alors que les Ivoiriens accusent déjà le coup de cette défaite. A aucun moment, une autre célébrité n’a daigné exprimer sa douleur par des injures. Pourquoi en être alors le premier ?

Pour finir, que le fils de Lady Glamour se souvienne des précieux conseils de son ainé Didier Drogba, qui lui avait demandé de « grandir », lors d’un numéro de l’émission « C’midi ». Qu’il comprenne, tout simplement que son rôle est de porter des messages de paix, de solidarité, et d’amour, envers autrui.

 

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,