Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Avant-première du film « Jusqu’au bout »: Fabrice Sawegnon en larme…

Dans la soirée du jeudi 1er août 2019, c’était la grande première du film «Jusqu’au bout » produit par le Boss de « Voodoo Group », Fabrice Sawegnon.

Suite à la projection de cette production cinématographique dans un cinéma ‘’Majestic Ivoire’’ entièrement plein à cette occasion, l’équipe de cette production a reçu un standing ovation.

Devant un tel honneur, le producteur Fabrice Sawegnon n’a pu s’empêcher de verser des larmes sur l’estrade, à la fin du film.

Lire aussi : Cinéma/Présentation du film « Jusqu’au bout » : Des confessions de Fabrice Sawegnon à la presse…

Une émotion largement partagée par le public, puisque de nombreux cinéphiles, principalement la gent féminine présente dans la salle, ont été également émus jusqu’aux larmes, touchés par le décès de l’actrice principale. Surtout que le scénario est tiré d’une histoire vécue, il y a une trentaine d’années, un drame qui est la première véritable histoire d’amour de Fabrice Sawegnon et qui s’est soldée par le meurtre de son amour par le père de cette dernière.

Un meurtre qui a été masqué comme suicide. L’affaire a été classée car le coupable était protégé par une immunité diplomatique. Le meurtre de son premier amour ‘’Sonia’’ dans le film, a été la flamme qui a déclenché sa vengeance sur la vie et qui lui a permis de batailler pour se hisser à ce rang de l’une des personnalité les plus importantes de la société africaine.

Pour M. Fabrice Sawegnon, son investissement dans la production de ce projet de qualité et de perfection, est sa modeste contribution pour l’avancée du cinéma ivoirien. Raison pour laquelle le film a été tourné sur les différents sites réels où se sont passés les faits, dans la commune du Plateau.

Lire aussi : Lutte contre le racisme dans le football : Voici les solutions proposées par Samuel Eto’o

Le doyen Bienvenu Neba qui tient un rôle clé dans ce film, a lui aussi été touché jusqu’aux larmes lors de cette première projection grand public. « J’ai pleuré comme vous », a-t-il confessé à la fin du film. Idem pour l’actrice principale, la jeune Evora N’Ganza dite Sania dans cette œuvre, elle ne pouvait placer un mot car en pleurs, des pleurs de joie, assure-t-elle. Car elle venait de réaliser à travers son rôle dans ce film, un gros rêve qu’elle nourrit depuis toute petite.

N’Guessan Koffi Ange Eric dans le rôle Patrice Gbokédé L’amour de Sonia et (de Fabrice Sawegnon), Stephane Zabavy le commissaire de police, Logo Woroka Gilles (Le père de Sonia), Jules Teko du Togo et tous les autres acteurs ont constitué un véritable cocktail de talents qui a donné une âme extraordinaire à cette production chapeauté par la réalisation de Hyacinthe Hounsou.

Ce film qui sensibilise viols sur l’impartialité d’une certaine justice face à la violence faite à de nombreuses jeunes filles et mineures à travers le monde, est donc à l’affiche ce jour, dans tous les cinémas Majestic d’Abidjan, cela, jusqu’au 22 août 2019.

Par A.K


VOUS AIMEREZ AUSSI


Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,