Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Douk Saga : Sa vie d’homme d’affaires avant la musique

Quand le père fondateur du coupé décalé revient en Cote d’Ivoire en 2001, une année après une aventure en Occident, celui-ci ne s’adonne pas immédiatement à la musique. Homme d’affaires averti, il explore d’autres horizons avant de trouver son ultime vocation.

Lire aussi : De quoi vivait Douk Saga ? Ses révélations sur la question

« A mon arrivée en Cote d’Ivoire, en 2001, j’étais businessman (homme d’affaires). Je vendais des voitures de haut standing. J’avais des partenaires du coté du Luxembourg et de Bruxelles. Quand je recevais de l’argent, à partir d’Abidjan, j’acheminais les sommes vers mes partenaires qui envoyaient les véhicules sur Abidjan.» a-t-il révélé sur les antennes de la RTI.

Puis de préciser qu’il a décidé, contre toute attente, d’abandonner, ses affaires pourtant fructueuses, pour la musique à temps plein.

Un choix qui lui a bien réussi, au final.

Carole G

Commentaires

Commentaires