Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Emmanuel Eboué se confie : « Je mentais à mes enfants pour … »

La guérison n’est jamais aussi prompte que la blessure. Emmanuel Eboué le sait bien. Malgré son nouveau mariage avec Stéphanie Boédé et sa reconversion en encadreur et conseiller sportif, l’ex-footballeur international ivoirien ne peut s’empêcher de penser à sa période de descente aux enfers : son interdiction de jouer au football durant un an (2016), le fait qu’il ait été escroqué par un faux pasteur et son divorce, qui l’ont plongé dans une situation financière chaotique et une grave dépression.

Invité à l’émission le vestiaire sur le média français RMC Sport, l’ancien joueur d’Arsenal est revenu sur sa douloureuse expérience, expliquant comment il mentait à ses enfants pour les épargner de cette situation.

Lire aussi : Eboué Emmanuel : « À Galatasaray, un gars m’a versé de l’urine dessus. » (vidéo)

« Quand je voyais mes enfants, ils me demandaient quand j’allais revenir sur le terrain. Donc, quand je sortais le matin, je faisais semblant d’aller m’entraîner. Je restais dehors et je rentrais à la maison quand mes enfants étaient déjà au lit. Je ne voulais pas qu’ils me demandent pourquoi ils ne me voyaient pas jouer », a déclaré Eboué.

Et d’ajouter :

Lire aussi : Karina Ferreira Flores : Voici celle qui partagerait la vie de Salomon KALOU

« Un an loin des terrains. Je me serais entraîné avec un club, j’aurais pu un peu oublier les problèmes. Mais je n’avais pas accès à un club. Je m’entraînais tout seul et j’avais honte, parce que les gens me regardaient autrement. Certains disaient :  » C’est Eboué, le deuxième défenseur d’Europe en 2006 »… Moi, d’habitude, je m’entraînais le matin. Mais il y avait des gens qui s’entraînaient à ce moment-là, ils venaient prendre une photo et la balançaient… donc je partais m’entraîner le soir. Il n’y avait pas la lumière mais je ne pouvais pas rester à la maison ».

Même s’il affirme être encore sous « antidépresseur », l’homme jouit pleinement de sa nouvelle vie. Dernièrement, il a été autorisé à revoir ses trois mômes. Quel ouf de soulagement !

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,