Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Expulsions par-ci, déguerpissements par-là : L’écrivain Philippe Demanois prose des ‘’ villages de développement ‘’

‘’Des villages de développement pour désengorger Abidjan et impulser le développent (notamment agricole) par une implantation massive de volontaires au retour à la terre dans des conditions plus humaines’’… Telle est la solution que propose l’écrivain Philippe Demanois, attristé comme tous nos compatriotes, devant le sort des populations récemment déguerpies et parfois contraintes de vivre à la …belle étoile en ces temps de pluies, et squattant parfois même des cimetières.

Lire aussi : Concert Ararat Dj: Molare, toujours fidèle au Yoro (+images)

Pour lui, plusieurs facteurs expliquent l’engorgement du District d’Abidjan : l’exode rural, l’impact des crises des 20 dernières années, la précarisation économique des populations, le chômage, la forte immigration vers notre pays, la mauvaise planification urbaine et l’insupportable disparité entre zones urbaines (en particulier la mégapole abidjanaise et les zones rurales) matière de développement…

« Je pense en particulier au modèle israélien du Kibboutz où tout est mis à la disposition des paysans pour produire notamment dans le vivrier et transformer… Ils (ces volontaires) auraient l’équipement nécessaire, ne paieraient ni eau, ni électricité (ou très peu), ni maison… Avec des écoles et dispensaires à leur disposition; cela soulagerait Abidjan d’une surpopulation qui crée la misère. Je pense que cette proposition peut être analysée par le Gouvernement, à condition que les Ivoiriens soient les vrais bénéficiaires de cette opération que nous appelons nos concitoyens à approuver… », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Concert Ararat Dj: Molare, toujours fidèle au Yoro (+images)

Ajoutant que quel que soit le coût de cette opération, elle n’aurait que des bénéfices, notamment sur la production nationale et la baisse du coût de la vie.

C’était récemment au cours d’un point de presse à la Maison de la Culture et de l’Education qu’il dirige, à Yopougon.

Philippe Demanois

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,