Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

FEMUA: 50 artistes et le Burkina Faso comme pays invités à cette 12e édition

Le programme de la 12ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (Femua 12) a été dévoilé dans la soirée du jeudi 14 mars dernier lors du lancement à la salle des fêtes du Sofitel Hôtel Ivoire.
Le Femua 2019 se tiendra du mardi 23 au dimanche 28 avril 2019. « Genre et Développement », le thème retenu pour cette nouvelle édition, est traduit à travers le nouveau logo mettant évidence un visage d’homme et celui d’une femme entremêlés.
Cette édition célébrera donc la « Parité du genre ». A cet effet, défileront sur les grandes scènes du « Femua 12 » de l’INJS et de Gagnoa, 16 artistes de renom dont 8 hommes et 8 femmes à partir du jeudi 25 avril.

Comme à la 4e édition de ce festival, c’est Mme Dominique Ouattara qui a accepté d’accompagner le Commissaire général de ce festival, Traoré Salif dit A’Salfo et son équipe de Gaou Production » comme marraine de cette édition.

Lire aussi : Conférence de presse Lancement Femua 12

Les innovations de l’édition 12 du Femua

L’innovation majeure de ce Femua 12 sera la présence d’un pays invité, en l’occurrence le Burkina Faso à qui une « Nuit » sera consacrée à l’Institut Français. D’où la présence au lancement d’une importante délégation ministérielle de ce pays, dont le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, M.Abdoul Karim Sango.
Dans le cadre de la décentralisation du Femua, le Commissaire Général a également révélé : « On s’en va à Gagnoa cette année ». Un choix qui n’est pas fortuit selon A’Salfo car occasion pour l’inauguration de l’école primaire « Magic System » du village de Bayekou Bassi, situé à 6 km de Gagnoa.

La scène artistique, cette année, recevra une cinquantaine d’artistes majeurs.
Le Femua fermera ses portes avec le « Festival d’Anoumabo ». Une nouvelle trouvaille des Gaou Magiciens, pour valoriser davantage « leur village d’origine », Anoumabo.

A l’image du Festival de Rio de Janeiro et autres, celui d’Anoumabo permettra de promouvoir le village et sa culture à travers le monde entier, selon A’salfo.

Lire aussi : FEMUA 2019 : Le Commissariat général à signé un partenariat avec Plastica (images)

Le volet social du Femua 12

Dans cet élan du social qu’offre le Femua à travers l’éducation et autres, outre l’inauguration de l’école primaire Magic System du village de Bayekou- Bassi, A’Salfo et son équipe inaugureront le nouveau réceptif construit dans la commune de Bingerville qu’ils offrent gratuitement à des orphelins basé à Gonzagueville, dans la commune de Port-Bouët.

La programmation artistique du Femua 12 : Un cinquantaine d’artistes annoncés

Cette année, comme annoncé, les différentes scènes du Femua (dont les sites de l’Institut Français, qui accueille toujours le spectacle d’ouverture), l’INJS et Gagnoa recevront une cinquantaine d’artistes. Le Femua étant un véritable patrimoine culturel du pays comme l’a déclaré le ministre Maurice Bandaman lors de ce lancement, les organisateurs veulent l’ouvrir à tous ces nombreux artistes qui souhaitent s’exprimer sur la scène très sélective de ce festival. C’est choses possible désormais car dès l’ouverture avec la scène qui s’ouvre à partir du mardi désormais. Et à partir du jeudi, ce sont les gros calibres retenus au nombre de 16 qui prendront le relais. Ce sont Oumou Sangaré (Mali), Chindima (Nigeria), Mani Bella (Cameroun), Matia Bissongo (Burkina Faso) et Chantal Taïba, Josey, Claire Bahi, et Allah Thérèse (Côte d’Ivoire) concernant les femmes. Du côté des hommes, ont été cooptés Kaaris (France-RCI), Femu Kuti (Nigéria), Buravan (Rwanda), Extra Musica (RDC), Mulukuku, DJ Kerozen, Bi Pomi Junior et Molière (Côte d’Ivoire).

Lire aussi : FEMUA / La Première Dame de Côte d’Ivoire, Marraine de l’édition 2019

Les volets scientifique, sportif et enfants toujours au rendez-vous

Le Femua n’est pas que musique car il existe aussi un volet scientifique, d’éducation et de formation de la jeunesse à travers le « Carrefour jeunesse » en collaboration avec « L’Agence Emploi jeunes ». Il y a aussi le volet sportif à travers le cross populaire et le tournoi CEDEAO. Et enfin, la lucarne offerte aux tout-petits qu’est le « Femua Kids » où les enfants seront initiés et formés sur le thème retenu cette année.

Tous ces autres aspects du Femua auront lieu à Abidjan et Gagnoa.

Le Ministre de la culture et de la francophonie qui présidait ce lancement du Femua 12 a ainsi procédé au lancement de ce festival qu’il qualifie comme un label acquis à force de travail par les initiateurs. Rendez-vous donc du 23 au 28 avril prochains à Abidjan et Gagnoa.

Par A.K

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,