Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

In Memoriam Felix Houphouët Boigny : Retour sur l’histoire de ses noms Félix et Boigny

Né le 18 Octobre 1905 d’une lignée royale à N’Gokro (ancienne appellation de la ville de Yamoussoukro), Felix Houphouët Boigny n’a pas toujours porté les prénom et nom Félix Boigny.

Lire aussi : Wilfried Zaha répond aux rumeurs de boycott : « Je ne regrette pas d’avoir choisi la Côte d’Ivoire »

Né Houphouët, il reçoit à sa naissance comme prénom Baoulé Djaha dont la forme contractée est Dia, qui signifierait prophète, en langue.
C’est en 1916 alors qu’il fréquente au groupe scolaire central de Bingerville que les choses changent…
Converti au christianisme, il est baptisé Félix par les pères blancs.
Ce prénom (chrétien) attribué à dessein fait référence dans son sens étymologique au bonheur.
C’est d’ailleurs à cette époque un nom de baptême très populaire porté par de nombreux papes et saints.
Il se nomme désormais Félix Houphouët.

Lire aussi : Wilfried Zaha répond aux rumeurs de boycott : « Je ne regrette pas d’avoir choisi la Côte d’Ivoire »

Plus tard en 1946, il décide de rajouter à ses noms Boigny, nom porté par son trisaïeul Boigny qui signifie en langue Baoulé Bélier. L’homme est fortement influencé par ce nom qui symbolise la personnalité affirmée, le dynamisme, des valeurs détenues alors par lui. Le nom Felix Houphouët Boigny retentit encore aujourd’hui comme l’un des plus grands que la Côte d’Ivoire ait connu.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,