Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Les communes d’Abidjan les plus peuplées en 2019

Le district d’Abidjan s’élargit, et sa population augmente à une croissance vertigineuse. En attendant le prochain recensement général de la population et de l’habitat dont la date est encore inconnue, voici les 10 communes d’Abidjan les plus peuplées en 2019.

10 – Plateau

Le Plateau est le centre des affaires dont les grands immeubles donnent un aspect très moderne à Abidjan. Bien que la capitale administrative de la Côte d’Ivoire ait été officiellement transférée à Yamoussoukro en 1983, les institutions de la république telles que la présidence et l’Assemblée nationale demeurent encore au Plateau. Il est de fait le centre administratif, commercial et financier de la Côte d’Ivoire. L’un de ses plus célèbres immeubles est la Pyramide, aujourd’hui en état de décrépitude.

Hommes : 3 602
Femmes : 3886
Estimation totale : 7488

9 – Treichville

Treichville abrite, conjointement avec Port-Bouet, le port autonome d’Abidjan ainsi que de nombreux commerces et entrepôts. La zone portuaire est aussi une zone industrielle. On y trouve également la piscine d’État de Treichville (PET), le palais des sports, le palais de la Culture de Treichville, la rue 12, l’hippodrome d’Abidjan, et une importante gare ferroviaire.

Hommes : 51 254
Femmes : 51 326
Estimation totale : 102 580

Lire aussi : Tiken Jah offre une bibliothèque rasta à la Côte d’Ivoire

8 – Marcory

Marcory est essentiellement une zone résidentielle mais avec également de nombreux commerces et un grand marché. La commune regroupe la plupart des grands supermarchés d’Abidjan : Cap Sud, Prima, et le centre commercial Carrefour. Biétry et Zone 4 sont des zones résidentielles de luxe où de nombreux étrangers résident, surtout les expatriés occidentaux et une forte communauté française.

Hommes : 122 942
Femmes : 126 916
Estimation totale : 249 858

7 – Attécoubé

Situé des deux côtés d’une baie de la lagune, c’est sur le territoire d’Attécoubé que se trouve une grande partie de la forêt du Banco classée comme parc national. La commune des limitée par Yopougon au sud-ouest, Plateau au sud, Adjamé à l’est, et Abobo au nord.

Hommes : 133 514
Femmes : 127 397
Estimation totale : 260 911

6 – Adjamé

Cette commune est très importante pour l’économie ivoirienne vu le nombre d’activités commerciales qui s’y déroulent. Malheureusement, Adjamé connaît de graves problèmes d’insalubrité. Son marché est le royaume des boutiques en tout genre et sa gare routière est le carrefour principal des lignes de bus et d’autocars qui irriguent tout le pays ainsi que les pays voisins. Mais vous y faites un tour, faites gaffe aux pickpockets.

Hommes : 193 733
Femmes : 179 245
Estimation totale : 372 978

5 – Port-Bouet

Commune populaire en bord de mer, on y retrouve la raffinerie (Société ivoirienne de raffinage SIR), l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, l’abattoir d’Abidjan et la zone industrielle de Vridi, voisine du port. Y est également installé un office de l’IRD, le centre de Petit-Bassam. Son célèbre phare balaie le golfe de Guinée sur plusieurs milles marins.

Hommes : 208 655
Femmes : 210 378
Estimation totale : 419 033

Lire aussi : Arafat à propos d’Ariel Sheney : « Je n’ai rien contre votre champion mais il s’est attaqué à moi… »

4 – Koumassi

Quartier populaire d’Abidjan-sud, Koumassi possède une importante zone industrielle. Elle est surtout habitée par des non-nationaux.

Hommes : 212 500
Femmes : 220 639
Estimation totale : 433 139

3 – Cocody

Commune résidentielle, Cocody est connu pour la richesse de ses habitants et l’architecture de ses maisons dont de nombreuses sont construites dans un style dit « colonial ». Les classes les plus aisées de la société ivoirienne, autant que la plupart des expatriés et des diplomates en ont fait leur résidence de choix. Dans ce quartier, on y retrouve notamment l’Hôtel Ivoire, pendant longtemps le seul d’Afrique à disposer d’une patinoire, l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire, fondé en 1972, le Centre hospitalier universitaire (Chu) de Cocody ou encore l’Université Félix Houphouët-Boigny.

Hommes : 207 382
Femmes : 239 673
Estimation totale : 447 055

2 – Abobo

Commune essentiellement constituée d’habitats populaires, elle joue depuis longtemps le rôle de refuge pour les migrants disposant de faibles moyens financiers. Cette commune s’est spontanément développée autour de la gare. Par ailleurs, Abobo est tristement réputée pour son insécurité grandissante.

Hommes : 522 992
Femmes : 507 666
Estimation totale : 1 030 658

1 – Yopougon

C’est la commune la plus étendue et la plus peuplée d’Abidjan. Très populaire, elle abrite des zones industrielles et résidentielles ainsi que des milliers de maquis et boites de nuits. La station de recherche de l’ORSTOM, la centrale électrique d’Azito, l’Institut Pasteur ainsi qu’un CHU y sont installés. Cette commune accueillera également l’extension du port d’Abidjan, ainsi que le 4e pont devant déboucher sur la commune du Plateau, en passant par celles d’Attécoubé et Adjamé.

Hommes : 523 952
Femmes : 547 591
Estimation totale : 1 071 543

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,