Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Causerie avec Ephrem Guinon (fils de Dezy Champion) : Il fait des révélations après le décès de son père

Présente-toi aux Ivoiriens !
Je suis Guinon Éphrem, premier fils de l’artiste feu Dezy Champion. Je viens d’obtenir mon Bac cette année.

Qu’as-tu ressenti ce jour-là, à l’annonce du résultat ?
En prenant mon résultat du Bac, la première image que j’ai eue en tête est celle de mon père. Son image, parce que lui et moi avions eu une discussion au mois de janvier dernier. Mon revanche, c’était d’avoir le Bac parce qu’il y avait plusieurs polémiques autour de mon année scolaire. Par la grâce de Dieu, tout s’est bien passé. De sorte qu’à l’annonce de mon nom lors de la proclamation des résultats, c’est l’image sur sa tombe qui m’est venue en tête. (Il devient subitement triste. Nous le consolons et continuons la causerie). N’étant pas proche de moi, il me mettait la pression pour ne pas que je m’égare.

Lire aussi : Entrevue Aurélie Eliam: « Pourquoi j’ai été méchante… ? »

N’est-ce parce qu’on lui disait que tu te promenais beaucoup…?
Oui, effectivement. Vu mon éloignement (je vivais chez ma grand-mère) et mon naturel turbulent, il ne me faisait pas confiance. En fait, il me mettait la pression pour que je ne m’égare pas.

Qu’est-ce que tu aurais voulu lui dire après ce résultat au Bac, s’il était vivant ?
S’il était vivant, je serais parti le voir dans l’immédiat avec ma collante du Bac car le ‘’turbulent, l’espiègle, celui qui se promène’’… a réussi à son examen. Je voulais relever le défi, mais il n’était plus là pour le constater. Cela me fait mal. Mais c’est la volonté de Dieu

Lire aussi : Entrevue avec Bamba Amy Sara

Aujourd’hui que tu es bachelier, que souhaites-tu faire de ton parchemin ?

En fait, ma passion a toujours tourné autour de la musique. Et comme le Bac est la base pour toute formation, je me suis lancé le défi de l’avoir avant de poursuivre mes projets et passions.

Quels sont ces projets et passions en question ?
Après le Bac, j’aimerais m’intéresser à la musique.

Tu sais chanter ?
Oui, mais pas très bien.

« Je veux être un grand producteur et un grand manager d’artistes. »

Alors, que veux-tu faire concrètement dans le domaine musical ?
Je souhaite devenir un grand producteur et un grand manager d’artistes.

Lire aussi : Zouglou, Révolution : Ils racontent ce que Eric Patron leur a apporté

Tu t’y es déjà essayé ?
Non, pas véritablement. J’essaie de me frotter à certain devanciers de mon entourage, expérimentés dans le domaine.

Avais-tu déjà évoqué le sujet avec feu ton père?
Non ! Mais je voulais lui en parler après le Bac pour être plus convaincant.

Après la Bac, tu iras quand même faire une formation ? Laquelle ?

Le Marketing et la Gestion commerciale m’intéressent pour ce que j’ambitionne de faire. Néanmoins je reste à l’écoute des conseils de tous.

As-tu aujourd’hui un message particulier à lancer au public et aux proches et fans de ton père Dezy?

A tous, j’aimerais dire qu’un artiste ne meurt jamais. Etant donné que je ne suis pas apte à prendre le micro comme lui, je pourrai au moins le représenter dans le domaine musical en tant que manager ou producteur d’artistes. Je leur demande donc de me soutenir dans ce sens.

Ton mot de fin.
C’est une grande joie que d’avoir échangé avec vous. Car tout cela contribue à m’apporter un peu de réconfort. Parce que, rester seul, c’est difficile quand tu traverses de genre de situation. Encore merci à Abidjanshow.com

Par A.K

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,