Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Interview : Arts culinaires/ Festival Anompê : Mme Bekouan nous explique tout

Ce vendredi, 10 Août 2018, s’est tenue au palais de la culture de Treichville la cérémonie d’ouverture de la 2ème édition du Festival Anompê, un festival gastronomique ivoirien.
Le thème retenu pour cette année est « Gastronomie : vecteur identitaire et promotion du tourisme ».
Pour bien comprendre les enjeux du Festival Anompê, nous avons tendu notre micro à la promotrice de l’événement, Mme Békouan. Entretien…

Lire aussi : Culture : 2ème édition du festival Anompê, le rendez-vous des gourmets

Bonsoir madame ! Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

– Bonjour ! Je suis madame Bekouan Zagbayou Hortense, commissaire générale du Festival Anompê.

Pourquoi un festival culinaire quand on sait qu’en côte d’Ivoire, il en existe déjà assez ?

Un festival dans ce domaine (la cuisine) n’est jamais de trop. Au côté des autres événements du genre, le Festival Anompê entend valoriser le patrimoine culturel ivoirien dans sa richesse et sa diversité, présenter les produits du terroir. Il s’agit également de valoriser le bio dans l’alimentation de nos compatriotes.

Qu’elles sont vos objectifs au cours de cette édition ?

Le festival n’est pas encore terminé, mais nous sommes d’ores et déjà satisfaits. Nous avons déjà relevé le défi de l’organisation et de la mobilisation : le public, les artistes, les autorités qui nous accompagnent, les partenaires institutionnels techniques, tous étaient présents à l’ouverture. Cela démontre de leur appui véritable à ce festival. Vous l’a sûrement remarqué, l’ouverture était une très belle fête. Le nombre des restauratrices a doublé cette année, avec des mets de différentes régions. Cela est une véritable satisfaction. Mais un festival évolue. Nous attendons donc que d’autres partenaires nous rejoignent pour présenter un visage radieux de la Côte d’Ivoire. A vous, Abidjanshow.com ainsi qu’à monsieur le 1er responsable (M. Karim Koné), nous disons merci pour l’opportunité que vous nous offrez de pouvoir nous exprimer par votre canal.

Lire aussi : Lancement de la deuxième édition du festival Anopê (images)

Pourquoi spécifiquement le choix du terme abron ‘’Anompê’’ pour dénommer ce festival ?

Il fallait bien choisir une région de la Côte d’ivoire. Seulement, nous avons voulu rendre hommage à notre culture, à nos langues nationales, en particulier le Bron parce que ce peuple est très attaché à sa culture. Ils parlent leur langue, ils enseignent et qui la vivent.

Que signifie donc le mot Anompê ?

‘’Anompê’’ signifie en langue Bron « les personnes qui aiment la bonne nourriture » en un mot, les gourmets.

Que nous réservez-vous pour samedi et dimanche ?

Pour ces deux jours, nous vous réservons encore des mets diversifiés, les restauratrices vous attendent pour vous faire découvrir le patrimoine culinaire ivoirien. Vous aurez de très belles surprises, avec des artistes en vogue comme Magic Diesel, Momo Ekissi (un metteur en scène) et Les Boosters ainsi que des conteurs. Le samedi, c’est la soirée zouglou et wôyô. Il y aura aussi un espace pour enfants.

Comment participer au festival Anompê en tant qu’exposant ?

C’est très simple ; il suffit de prendre attache avec l’organisation. Nous vous donnerons alors les conditions qui sont très souples en ce qui concerne la location des stands. Après entente, vous pourrez venir vendre vos mets ou exposer vos produits locaux.

Lire aussi : Culture : Le Djaka Festival 2018 ouvre ses portes, des innovations annoncées

À vous entendre, ce n’est pas que la nourriture qu’on expose à ce festival ?

En plus de la nourriture, vous pouvez exposer de produits de beauté comme les pagnes, les bijoux ivoiriens, des boissons locales, les produits locaux transformés comme le beurre de karité, le soumara…

Quels sont vos objectifs à travers ce festival ?

Notre objectif, c’est d’abord améliorer l’image de la cuisine ivoirienne à travers une présentation modernisée des mets, enregistrer de nombreuses restauratrices pour que toute la Côte d’Ivoire soit représentée. Il s’agit également d’offrir au visiteurs des prestations artistiques des différentes régions, pour que la Côte d’ivoire soit ouverte ; permettre à l’artisanat local de s’exposer et faire profiter à tous ces acteurs économiques des partenariats que nous recherchons pour eux.

Lire aussi : Festival International du Rire 9eme édition : Les nouveaux talents à l’honneur

Comptez-vous étendre le ‘’Anompê’’ à l’extérieur ?

Oui, bien sûr. Mais nous allons d’abord bien couvrir Abidjan, puis l’intérieur du pays. Nous voulons déplacer ce festival à l’extérieur, en direction de notre diaspora et des amis de la Côte d’Ivoire.

Un appel en direction de la population ivoirienne ?

Nous voulons dire à la population ivoirienne que nous les attendons aujourd’hui, demain samedi et aussi le dimanche pour venir faire des découvertes. Que la population soit notre partenaire pour longtemps. Merci à vous pour ce que vous faites, et que Dieu vous bénisse !

Dylaurette YOUKOU

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,