Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Portrait / Alexandra Amon : la vie « tout feu tout flamme » de la nouvelle Etoile du cinema Ivoirien

Elle allie beauté et talent. Le perfectionnisme, la sensibilité, le don de soi et surtout la joie de vivre font d’Alexandra Amon, une jeune femme exceptionnelle. Figure de proue du cinéma ivoirien des temps modernes, la Franco-ivoirienne est actrice, productrice et scénariste. Comme si elle était prédestinée à réussir, Alexandra a fait une entrée des plus fracassantes dans l’univers du cinéma en se formant rigoureusement … en amont.

Lire aussi : Cinéma/ Alexandra AMON : mon idole est Akissi Delta

Voici son histoire

Alexandra Amon naît le 27 Juillet 1981 à Neuilly-sur-Seine, aux abords de Paris, en France. Passionnée de voyages et de découvertes, la jeune femme ne cesse de partir à l’aventure. C’est probablement de là que lui est venue, très tôt, cette large ouverture d’esprit doublée d’une envie de surpasser ses limites.

Dotée d’une intelligence remarquable, « Alex » (comme l’appellent affectueusement ses proches) obtient en 2006, un Bachelor of Arts en publicité à l’Institut Pratt, un établissement d’enseignement privé de renom basé à New York, aux Etats-Unis. Elle effectue ensuite un stage de perfectionnement dans l’écurie de David La Chapelle, un photographe et réalisateur américain connu dans les domaines de la mode, de la publicité et de la photographie d’art.
Après ce chapitre, Alexandra Amon enchaine les collaborations avec d’autres entreprises de production indépendantes au pays de l’Oncle Sam et aussi avec des chaînes panafricaines, notamment 3A Télésud.

Lire aussi : Alexandra Amon revele: « Je n’aime pas me regarder dans la caméra »

Retour à Abidjan et naissance de “ZIV Productions”

En 2008, forte de plusieurs expériences professionnelles de qualité et le diplôme en poche, Alexandra décide de s’installer sur sa terre d’origine : la Cote d’Ivoire. Bagages faits, le cœur ouvert à de plus grands challenges et perspectives, elle atterrit donc sur les bords de la lagune Ebrié. Sur place, elle occupe le poste de Directrice Artistique à McCann Abidjan, une importante agence conseil en communication et publicité. Quelques années plus tard, l’actrice et productrice quitte l’agence et fait un saut imposant dans le cercle audiovisuel avec la naissance de sa société de production, ZIV en 2012.

Mais, que d’efforts elle fournit ! Que de difficultés elle rencontre ! Que de montagnes elle déplace durant les débuts. Portée par la rage de réussir, la belle ne lâche rien. Elle se sert de ses dernières économies et s’offre un matériel à la pointe de la technologie. Misant sur l’excellence, Alex se fait peu à peu connaitre en se frottant aux plus grands.

Lire aussi : Alexandra Amon dévoile le secret des larmes au cinéma

Ses œuvres ciné et tele

Ainsi en 2014, elle produit pour la chaine panafricaine A+ sa première fiction , une série ivoirienne intitulée “Chroniques Africaines” dont le succès se répand en Côte d’Ivoire et dans le reste de l’Afrique. Epaulée par sa grande sœur Marie Amon, qui en est la réalisatrice, elle collabore dans cette série avec des acteurs talentueux dont Guy Kalou et Cycy Nassardine.

“Chroniques africaines” est si plébiscitée qu’ Alexandra et Marie Amon remportent le “Prix de la meilleure série TV au FESPACO en 2015.
Sa structure ZIV prend son envol, et elle produit plus tard pour la chaine Nigeriane RED TV la web série « Boutique hôtel saison 1» et « Boutique hôtel saison 2 » qui fait mouche sur la toile et est diffusee sur la chaine Americaine BET France en 2017.

L’arrière au-devant de la scène… Toute une histoire

Quand on connait tous les rouages de l’arrière de la caméra, se révéler face à cette même camera est chose aisée. Elle a bien débuté son aventure avec le septième art derrière l’objectif avant de passer à l’avant. Une technique aux antipodes de ce qui se fait, d’ailleurs, ordinairement au cinéma.

Et si on lui demandait de choisir l’angle dans lequel elle trouve son parfait équilibre, Alexandra répondrait tout de go : « Tous ». Eh oui ! Choisir devient impossible quand on est passionné par tout ce qu’on touche. Quoique, pour l’Ivoirienne, être au-devant de la caméra a ses inconvénients.

 

Lire aussi : DOSSIER CINEMA : Dix acteurs ivoiriens qui ont aussi réalisé ou produit des films à succès (Part 2/2)

Même si elle adore se fondre dans le rôle confié, elle a révélé, « ne pas aimer se regarder à l’objectif, sauf, quand bien sûr, elle y est contrainte ». La jeune boss de “ZIV Productions” ne trépigne donc pas d’impatience, à l’idée de regarder ses films dans leur entièreté en raison de son perfectionnisme aigu. Il faut que tout soit parfait, chaque détail compte… Quoique, cela n’entache pas son amour pour la chose.

Un arc aux cordes bien remplies

Ne pas s’endormir sur ses lauriers et aller au bout de sa vision jusqu’à l’enfanter, telle pourrait etre la maxime d’Alexandra. Elle détient plusieurs cordes à son arc, allant du métier de productrice, actrice, scénariste, et entrepreneur.

Tout feu tout flammes

Avec elle, il faut que ça bouge. Pétillante de joie et de bonne humeur, Alexandra distille ce doux parfum partout où elle met les pieds. Cette façon d’être tire ses origines de la culture américaine dans laquelle elle a trempé pendant des années.

« Aux Etats Unis, les gens sont assez relax et souriant systématiquement dès le premier regard ; au final c’est contagieux », révèle-t-elle.

Lire aussi : Voici les noms des Ivoiriens retenus aux Prix de la Jeunesse Francophone 3535

C’est d’ailleurs l’un des facteurs qui la rend attachante, auprès de ses pairs, fans et proches. Comme une boule d’énergie, la jeune femme vit chaque jour intensément en procurant autour d’elle de l’amour, la sympathie et l’envie de réussir.

Pour finir, Alexandra Amon se classe en 2017, parmi les 100 personnalités africaines les plus influentes, dans les domaines de l’art et de la culture, selon le New African magazine. Aujourd’hui, elle vient de recevoir le Prix spécial Francophonie 35/35 qui récompense le travail de 35 jeunes personnes issues de l’espace Francophone dans leur domaine respectif. C’est donc tout naturellement qu’elle s’impose comme une des valeurs sûres du cinéma en Afrique mais également, nous le souhaitons, à l’échelle mondiale. Une fierté pour la Côte d’Ivoire.

Instagram : https://www.instagram.com/alexandraamon/

Carole G

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,