Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

PORTRAIT : Dans le monde enchanté d’Isabelle Béké

Telle une nymphe, Isabelle Béké éblouit et enchante par son aura captivant et la subtilité de son charme.
Femme a l’allure distinguée et à l’innocence incarnée, elle inspire les plus beaux qualificatifs. Cette belle ivoirienne a réussi à se faire une admirable cote tant dans le monde du cinéma que de la mode.
Comment y est-elle parvenue ?
Suivons son histoire…

Lire aussi : Portrait: A la découverte de Zunonbook où l’humoriste-Web à la peau d’ébène

Beke Bohy Isabelle Jeanine dit Djany de son pseudo nait le 22 mai 1979 à la maternité de Marcory, Abidjan Cote d’Ivoire d’un père diplomate Beke Stéphane et d’une mère comptable au CHU de Cocody dénommée Amy Fofana.
Des 4 ans, Djany, comme on la surnomme, quitte la Cote d’Ivoire pour la France (Lyon) d’où elle poursuit brillamment son parcours scolaire et universitaire.

Le chemin vers la mode puis le cinéma…

Toute petite, elle rêve de devenir interprète dans des organismes internationaux, visant principalement l’ONU.
Puis, à l’âge de six ans, la belle Isabelle caresse un deuxième rêve : Devenir plus tard la reine de beauté nationale.
Seulement ces voies sont détournées au profit de la mode premièrement.
Cela prend forme quand elle est repérée à 14 ans par la directrice d’une agence de mannequin Gladys Fashion.
Celle-ci la soumet à des essais et constatant son aisance et sa fraîcheur sans égal décide de lui faire signer un contrat en bonne et due forme.
Débute pour l’adolescente, une carrière qui la mènera au sommet. Son air candide, l’énergie qu’elle dégage la rend très populaire. Les plus grandes marques, magazines et entreprises de mode la réclament, se l’arrachent.
Elle travaille ainsi pour des agences telles que le Metropolitan Paris et New-York, Elan Model Management Genève ou encore IMG Models.
Elle assure en outre des couvertures et éditoriaux pour des magazines cotés tels que Lips, Le Figaro Magazine, Air France Madame, Amina, Lyon Madame, Miss Ebene, Diva, Shenka, Chocolate, tips, et intervient dans des publicités pour Unilever luxe, MTN, Beblack, Gandour.

Lire aussi : Portrait : Nash, sur les traces d’une grande héroïne

Reine du T, elle défile pour de grandes maisons de couture comme Christian Lacroix, Guy Laroche, Alexis Mabille, Catherine Pradeau, Max Chaoul ou Devernois. La mode lui permet en outre de découvrir d’autres cultures telles que celles de New York, Shanghai, Miami, Johannesburg, Beyrouth, Los Angeles .

Puis, vient le cinéma avec sa première apparition cinématographique dans Le pari de l’amour, l’un des premiers films de qualité numérique tourné à Abidjan, Paris et Dakar, alors qu’elle n’a que 21 ans. Ce film diffusé en 2003 tiré d’un numéro des collections littéraires à succès Adoras fait exploser la cote de la belle Béké. Elle tourne ensuite d’autres films comme : No Way en 2008, Alice en 2009, Missié & Madam en 2015, la série sœurs ennemies aux cotés de la sublime Marie Christine Beugré en 2016.

A l’aise sur scène comme sur les plateaux tournages, son grand succès montre qu’elle ne s’est pas trompée de voie.

Pionnière et devancière de la mode, Isabelle Beke met amplement son savoir au service de la mode et ses acteurs avec Abidjan Fashion Night, un fashion show exclusif, qui rehausse l’image de ce secteur à l’échelle nationale et internationale.

Carole G

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,